Réussir vigne 13 décembre 2007 à 17h35 | Par M.IVALDI

Office - Fortes inquiétudes sur le budget de Viniflhor

La séance du Conseil spécialisée de Viniflhor qui s’est tenue le 14 novembre a largement été marquée par les préoccupations que suscitent la réduction du budget de l’office.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'enveloppe budgétaire aux entreprises pour la promotion et l'international est passée de 4 millions d'euros à 0. Supprimé purement et simplement. En plein lancement du plan de modernisation de la viticulture, la nouvelle a de quoi scandaliser et interroger sur la volonté de l'Etat de relancer l'export et d'impulser une dynamique de conquêtes de parts de marché, objectif pourtant affiché par le plan de modernisation.

La recherche et développement touchés de plein fouet

Globalement, le budget 2008 de Viniflhor est diminué de 15%. L'enveloppe consacrée à la recherche et développement est prévue à 8 millions d'euros pour les fruits et légumes, l'horticulture et le vin. « Elle était de 14 millions d'euros en 2008 dont 8 millions d'euros dédiés à la filière vin » indique Jérôme Despey, qui, dans ce contexte, a menacé de ne pas voter le budget 2008. Là encore, il y a de quoi être révolté et poser quelques questions au groupe de réflexion sur « la recherche et développement. « Je suis très inquiet et je souhaiterai des explications » indique Bernard Nadal, président de l'IFVV. Par ailleurs, sur le budget global de l'Office (72 millions d'euros), un peu plus de 20 millions d'euros proviennent de l'hypothétique vente de l'ancien immeuble de l'office des grandes cultures. Sans ces 20 millions d'euros, la baisse réelle du budget, indique Jérôme Despey, est de 40%. Dans la perspective d'une fusion de tous les offices agricoles, cette baisse est de mauvaise augure... bien que le ministre de l'agriculture promette de maintenir les budgets 2008 en 2009.
Marion Ivaldi

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui