Réussir vigne 07 janvier 2004 à 15h10 | Par Catherine Bioteau

Oenologie - Les hautes températures favorisent le boisé

Les essais bordelais ont également montré que la température a un effet remarquable sur l´extraction des composés du bois lors de l´élevage en fût.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La Chambre d´agriculture de Gironde a comparé le même vin élevé dans des enceintes climatiques, soit à 22ºC, soit à 12ºC. Les différences sont nettes après un an d´élevage à la fois en dégustation et à l´analyse des composés aromatiques (par chromatographie en phase gazeuse). « Les vins élevés à haute température ont été nettement préférés par les dégustateurs, résume Jean-Christophe Crachereau. Ils sont significativement plus boisés que les vins élevés à des températures plus fraîches et renferment un taux en whisky lactone (arôme de noix de coco), eugénol (épices) et vanilline (vanille) deux fois supérieur aux autres vins. »
Les températures élevées accéléreraient également l´évolution des vins élevés en cuve inox et non pas sous bois. « Elles favorisent vraisemblablement les réactions de condensation des tanins, précise Jean-Christophe Crachereau, et sur des vins à déguster jeune, cette évolution est perçue positivement par les dégustateurs ».
Par contre, cette même température de 22ºC fait clairement chuter les taux d´anthocyanes libres, par rapport à des températures de 12ºC.
©Chambre d´agriculture de Gironde

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui