Réussir vigne 06 mars 2002 à 16h46 | Par C. G.

Maladie de la vigne - Vifolcuivre, nouvelle autorisation sur esca

La Protection des végétaux, après l´eutypiose, vient d´élargir l´autorisation de l´utilisation du Vifolcuivre à l´ensemble des maladies fongiques de la vigne : esca, nécrose bactérienne et broussins, en traitement de plaies de taille.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le Vifolcuivre se pulvérise, dans un délai de un à huit jours après la taille, avec un pulvérisateur classique à la dose de cinq kilos à l´hectare (750 grammes de cuivre métal) et ce, quelle que soit la quantité d´eau utilisée (en général, 100 à 120 litres par hectare).
Ce traitement doit débuter dés la troisième année après plantation et être accompagné de mesures phophylactiques : désinfection des outils de taille, élimination des bois morts, taille en période sèche pour les cépages les plus sensibles.
A noter que cette spécialité est également autorisée pour lutter contre le mildiou en saison, soit en début de campagne, soit après toute intervention blessant les ceps (épamprage, rognage sévère, récolte à la machine à vendanger).
Sur esca ©INRA

Sur esca, nécrose bactérienne, broussins et en traitement de plaies de taille,
Vifolcuivre peut désormais être utilisé.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui