Réussir vigne 06 avril 2006 à 17h42 | Par Catherine Bioteau

Languedoc - La thermo-détente adoptée à la cave de Corneilhan

Le nouveau procédé de thermo-détente apporte couleur, tanins, arômes et rondeur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La coopérative de Corneilhan dans l´Hérault a vinifié les deux derniers millésimes avec le nouvel équipement de thermo-détente mis au point par Brunet-Ertia et primé au dernier Sitevi. Le procédé consiste à appliquer une surpression sur de la vendange chaude, suivie d´une détente brutale pour revenir à la pression atmosphérique. Un traitement de choc qui déstructure la baie pour favoriser l´extraction des composés. " Les vins ressortent effectivement plus ronds, avec davantage de consistance, de couleur, de tanins et d´arômes et des profils sensoriels intéressants, explique Etienne de Parzia, oenologue de la cave. On limite également les risques de dérive amylique sur les merlots et cabernets. " Le gain d´extraction serait de l´ordre de 30 à 40 % sur moût et vin fini, pour les cépages syrah, merlot, cabernet sauvignon et carignan. Par rapport à des équipements de flash-détente, Etienne de Parzia estime que la thermo-détente est plus souple. " La pression peut être réglée en fonction de la fragilité de la peau de la vendange et le style de vin recherché. "
La vendange subit une surpression puis une dépression dans des " bouteilles de pression " placées après l´unité de chauffage de la vendange. ©D. R.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui