Réussir vigne 03 mai 2018 à 10h00 | Par X. Delbecque

[DIAPO] L'innovation chez Marchesi Antinori

Chez Antinori, l'innovation doit être au service de la tradition. Voici comment la famille gère cet équilibre entre modernité et patrimoine vinicole, le tout en images.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Entrez dans les coulisses de l'un des domaines européens à la pointe de l'innovation. (© X. Delbecque) Comme pour exprimer sa politique de développement durable, les locaux d'Antinori sont entièrement intégrés dans le paysage. © X. Delbecque Dans les parcelles du fameux domaine de Tignanello, les rangs sont recouverts de 30 centimètres de cailloux. Cela évite la pousse des adventices et permet de créer un microclimat favorable à la maturation. © X. Delbecque Un simple conquet de réception gère l'arrivée de la vendange en palettes. © X. Delbecque Les cuves du chai de vinification sont gérées par ordinateur. © X. Delbecque Le chianti passe 12 à 15 mois en fûts de chêne hongrois. Des salles de dégustation suspendues au-dessus des quelques 2 000 barriques permettent au visiteur de s'imprégner du travail au chai. © X. Delbecque Sara Pontremolesi présente le chai de conditionnement, richement équipé, notamment en robots palettiseurs. © X. Delbecque Le jour de notre visite, c'est le très recherché Tignanello qui était mis en caisse bois. La main d'oeuvre humaine est toujours nécessaire pour monter les palettes dans ce cas. © X. Delbecque Une expérience de dégustation est octroyée au visiteur s'étant acquitté de son ticket d'entrée. © X. Delbecque Le domaine a expérimenté la vinification en amphores, mais avec une oxydation trop importante à la clé. © X. Delbecque La visite du domaine comprend également un passage par un petit musée, où l'on trouve ce magnifique pressoir en bois datant du Moyen-Âge. © X. Delbecque La famille Antinori fait du vin depuis 26 générations, mais ce n'est que sous l'impulsion de Piero Antinori, dans les années 70, que le domaine s'est étendu, pour atteindre aujourd'hui plus de 2600 hectares © X. Delbecque Comme pour rappeler que le vin et la culture sont indissociables, la bibliothèque côtoie le salon de dégustation. © X. Delbecque Sara Pontremolesi (maître de chai), Renzo Cotarella (directeur général) et Andrea Bencini (directeur des vignobles) posent devant le restaurant du domaine, installé en plein cœur du vignoble. © X. Delbecque Sur le toit du bâtiment, une vigne pédagogique à destination du visiteur, où sont regroupés les cépages du chianti. © X. Delbecque L'escalier en fer forgé est emblématique du bâtiment. De nombreux étudiants en architecture viennent l'admirer. © X. Delbecque Marchesi Antinori fait partie de l'association Primum Familiae Vini, parmi laquelle figurent d'autres grands noms mondiaux comme Torres en Espagne, Graham's au Portugal, Rothschild, Drouhin et Beaucastel en France. © X. Delbecque

C'est à la sortie du village de Bargino, en Toscane, que se trouve le siège de Marchesi Antinori, un domaine italien à la pointe de l'innovation en Europe. Le somptueux bâtiment, construit à même la colline par l'architecte Marco Casamonti, abrite notamment l'administration, les commerciaux, un espace œnotouristique et un chai vinifiant près de 7 000 hectolitres de chianti. Des locaux qui reflètent le besoin d'innovation et de modernité, mais aussi le désir de garder une dimension humaine et traditionnelle.

Pour preuve, le domaine (qui compte plus de 2 600 hectares en Italie), est réparti en sites de production autonomes, gérant chacun 17 à 300 hectares. Cela se traduit à Bargino par un seul et unique conquet de réception, mais créé sur mesure par Bucher Vaslin pour égoutter la vendange et la faire basculer par gravité dans l'érafloir. Les cuves inox de 180 hl ont elles-aussi été réalisées sur mesure. Le contrôle de la température est automatisé, de même que le remontage, le tout étant géré par ordinateur. Le système de remontage est relié à un système d'arrosage du chapeau, comprenant son propre moteur à deux vitesses. Le décuvage est lui aussi facilité, grâce à un fond incliné.

En termes d'œnotourisme, tout est très cadré, avec des visites payantes sur le modèle des wineries du nouveau monde.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui