Réussir vigne 15 février 2008 à 11h30 | Par C. GALBRUN

Ils le font en Chine - Une vigne OGM pour plus de resvératrol

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Au moment où les bienfaits du vin sur la santé, liés notamment à la présence de resvératrol, dopent la consommation de vin aux Etats-Unis et où le débat sur l’éventuel danger que présentent les plantes génétiquement modifiées bat son plein en France, des chercheurs chinois de l’Université de Yangling  indiquent dans la revue New Scientist datée du 7 janvier, avoir mis au point une vigne OGM ayant une production de resvératrol six fois supérieure à son homologue conventionnel.

Introduction d’un gène de variété chinoise

Pour conférer cette nouvelle qualité à la vigne, les chercheurs chinois ont introduit dans le génome de vitis vinifera un gène issu d’une variété sauvage chinoise, vitis pseudoreticulata. Cette dernière possède une variante inhabituelle du gène codant la production de resvératrol. Selon ces universitaires, le but premier de ces travaux est l’obtention de variétés résistantes aux maladies cryptogamiques puisque le resvératrol joue également un rôle essentiel dans la défense contre ces maladies. Néanmoins, du vin devrait être produit à partir de ces vignes génétiquement modifiées. De nombreuses études médicales ont mis en évidence les effets du resvératrol sur la santé humaine, diminuant notamment  la mortalité par cancer ou par maladies cardio-vasculaires.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui