Réussir vigne 29 novembre 2002 à 17h30 | Par Julien Huchette

Filière viticole - Des mesures pour assainir le marché du beaujolais

Baisse des rendements à l´hectare, suppression des droits de plantations nouvelles, révision des décrets. Des mesures drastiques ont été engagées pour relancer le marché du beaujolais.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les difficultés conjoncturelles auront amené l´UIVB à retirer du marché 115 000 hectolitres. Cette mesure exceptionnelle, insuffisante pour assainir durablement le marché, s´est accompagnée de réformes de fond applicables dès 2002. Le rendement à l´hectare autorisé a été revu à la baisse (moins 6 hl/ha pour l´AOC beaujolais, moins 3 hl/ha pour les beaujolais-villages et moins 1 à 2 hl/ha pour certains crus); les droits de plantations nouvelles ont été supprimés temporairement et les décrets d´appellations devraient être révisés. Une révision qui porterait notamment sur la taille, la densité et la restructuration des vignobles en coteaux, ceci en vue de mieux maîtriser les rendements. Aujourd´hui, l´UIVB juge la situation sur le point de s´équilibrer : « nous entrons dans une phase de déstockage. Avec un redémarrage de la consommation, nous avons observé un allégement du marché en début de campagne. »
Signes de redressement
L´export souffre encore d´une tendance à la baisse « mais des signes de redressement s´amorcent », indique l´UIVB. Les exportations affichent ainsi un net recul au sein de l´Union européenne (-9,46 %), mais une amélioration dans les pays tiers (+1,13 %). Quant à la vente en grande distribution, après deux ans de recul, elle commence à se stabiliser : « depuis le début de l´année, les ventes des 12 AOC beaujolaises se stabilisent (+0,4 %) par rapport aux six premiers mois 2001 alors que le marché des VQPRD nationaux affiche, lui, un retard de 2,67 % ». Le millésime 2002 devrait en tous les cas être moins problématique : la baisse des rendements associée à une météorologie capricieuse ont entraîné une baisse de production d´environ 100 000 hectolitres par rapport à 2001. La récolte 2002 est estimée, au maximum, à 1 260 000 hectolitres.
©D. R.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui