Réussir vigne 16 janvier 2008 à 13h52 | Par M. Ivaldi

Filière - Nouveau plan à trois ans pour l'Armagnac

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Bureau national interprofessionnel de l'Armagnac (BNIA) lance un plan stratégique à trois ans. Première idée forte du plan, la mise en avant de l'éthique des professionnels avec une traçabilité des produits et la promotion d'une certaine idée de la consommation. "L'économie de l'Armagnac est celle du bonheur" explique le président du BNIA, Pierre Tabarin. "Notre philosophie est celle de la dégustation" poursuit-il. Dans cette optique, le BNIA réalise une charte de la dégustation et a créé un Conseil scientifique santé et Armagnac. Le consommateur est également au centre de la stratégie avec le lancement d'une réflexion pour aider la clientèle à faire ses choix entre les différents produits suivant les moments de consommation. Par ailleurs, le BNIA accompagne l'export en réalisant une promotion collective des produits en direction de trois marchés cibles où la valorisation du produit est la plus forte : le Royaume-Uni, la Russie et les Etats-Unis. Enfin, dernière pièce de la stratégie, préparer l'avenir en organisant la production de manière à augmenter la production.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui