Réussir vigne 01 octobre 2014 à 08h00 | Par Claudine Galbrun

Dix nouveaux cépages étrangers inscrits au catalogue

Dix nouveaux cépages viennent d’être inscrits au catalogue national officiel. Adaptation au changement climatique, adaptation à l’évolution des marchés : des réponses supplémentaires à ces questions sont donc désormais disponibles, indique l’IFV.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Cépage touriga nacional : un cépage “ hautement qualitatif ”, selon l’IFV, grâce à sa couleur, ainsi 
que la puissance et l’équilibre 
qu’il apporte au vin.
Cépage touriga nacional : un cépage “ hautement qualitatif ”, selon l’IFV, grâce à sa couleur, ainsi que la puissance et l’équilibre qu’il apporte au vin. - © pl@ntgrape

C es cépages étrangers sont pour l’essentiel issus de l’arc méditerranéen. Habitués à des conditions sèches, ils peuvent apporter une réponse aux interrogations que peut poser le changement climatique. Néanmoins, il s’agit de variétés de notoriété internationale, donc aptes à produire des profils de vins correspondant aux attentes du marché, indique l’IFV qui a conduit les essais aboutissant à leur inscription au catalogue. Ces nouveaux cépages disponibles sont : l’alvarino B, cépage portugais blanc, présentant une palette aromatique intéressante, une fraîcheur acide et un degré alcoolique faible à modéré ; l’arvine B, cépage blanc suisse ayant une aptitude à l’élaboration de vin sec ou liquoreux, voire moelleux ; la parellada B, cépage espagnol, intéressant pour sa tolérance à la sécheresse, son potentiel modéré d’alcool et sa vivacité, sans oublier son aptitude à produire des vins effervescents ; le verdelho B, cépage portugais à la palette aromatique riche et intense ; le touriga nacional N, cépage noir portugais, “ hautement qualitatif ”, selon l’IFV ; le nebbiolo N, cépage noir italien à la maturité tardive ; le pinotage N, cépage noir obtenu en Afrique du Sud qui serait bien adapté à la production de rosés ; le tinta barocca  N, cépage portugais, produisant des vins colorés, aux arômes floraux et de structure tannique légère ; le calabrèse N, cépage noir italien, offre de bons résultats sur sols pauvres et calcaires ; enfin le sapéravi N, cépage noir russe donnant des vins colorés, riches en tanins, avec un degré d’alcool et une acidité élevés, pouvant se conserver plus de trente ans, “ grâce à une structure et une concentration exceptionnelles ”. À noter que l’IFV mène des études sur d’autres cépages étrangers dans une optique d’adaptation à la contrainte hydrique sur l’agiorgitikol, le calabrese, la malvasia di sardegna, le primitivo (ou zinfandel) et le torrontes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui