Réussir vigne 12 mai 2009 à 16h21 | Par I. Montigaud

Diagnostic phytosanitaire - Place au Bulletin de Santé du Végétal

Les Avertissements Agricoles vont faire place progressivement au cours de l’année 2009 et 2010 au Bulletin de Santé du Végétal

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« Le Bulletin de Santé du Végétal dressera une situation phytosanitaire par filière (diagnostic et évaluation du risque) avec un découpage en bassins de production. Il sera édité par les Chambres Régionales d'Agriculture qui animeront les comités de pilotages régionaux de la surveillance biologique du territoire. Pour chaque bassin, un animateur filière sera chargé de rédiger le Bulletin de Santé du Végétal qui sera validé par la DRAAF » explique Jacques Grosman, expert vigne au sein du service de la Protection des Végétaux. « Ce bulletin s'appuiera sur un système d'informations (modélisation, données météo, observations) mutualisé  au sein d'un réseau d'observateurs coordonné par de animateurs filière » ajoute-t-il. Au niveau national, un comité de surveillance biologique du territoire validera les protocoles d'observation.
Dans certaines régions ces premiers « BSV » devraient sortir dès ce printemps, c'est le cas en Alsace, en  Bourgogne ou encore en Languedoc Roussillon (avec un découpage en 13 secteurs), par contre en Aquitaine, il faudra attendre 2010.

Une préconisation déjà rodée

Dans la mesure où les Bulletins de Santé du Végétal se limiteront à une situation phytosanitaire et aux recommandations réglementaires, la préconisation sera désormais l'affaire des chambres d'agriculture, de la distribution et des  consultants privés. Dans la plupart des régions viticoles, les chambres d'agriculture éditent déjà des bulletins ou flashs à l'intention des vignerons. Ainsi, en Saône et Loire, la chambre d'agriculture édite le Fil, un bulletin hebdomadaire en saison (et mensuel de janvier à avril), dans l'Aude ce sont des Flashs de préconisation qui sont envoyés par email ou par fax aux viticulteurs et en Gironde, la chambre d'agriculture publie depuis déjà de nombreuses années des « Messages d'Information Viticoles » sur une vingtaine de secteurs. Le Fil ainsi que les « Messages d'Information Viticoles » de la Gironde sont payants, 90 euros par an pour le premier et 260 euros pour le second alors que dans l'Aude, la prestation de la chambre d'Agriculture est gratuite.
Désormais tous ces bulletins pourront s'appuyer sur le Bulletin de Santé du Végétal, un « socle commun » pour la préconisation qui demain fera l'objet d'une certification.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui