Réussir vigne 08 novembre 2010 à 11h28 | Par M.-E. Koralewski

Demain - Mesurer la contrainte hydrique instantanément

Abonnez-vous Réagir Imprimer
LA MESURE DU FLUX DE SÈVE
est réalisée à l’aide de capteurs directement placés sur la souche de vigne. Le suivi de l’état hydrique de la vigne peut se faire en continu.
LA MESURE DU FLUX DE SÈVE est réalisée à l’aide de capteurs directement placés sur la souche de vigne. Le suivi de l’état hydrique de la vigne peut se faire en continu. - © M-E. Koralewski
L’Inra de Pech Rouge mene actuellement des recherches sur la mesure du flux de seve afin de pouvoir piloter l’irrigation en temps reel. “ Les capteurs de flux de seve sont positionnes sur la plante, la mesure est donc
directe, indiquant en temps reel le flux de seve circulant dans le tronc. La contrainte hydrique peut donc etre estimee et la reponse de la plante au moment de l’irrigation peut etre evaluee ”, explique Hernan Ojeda, directeur adjoint
de l’unite experimentale de l’Inra de Pech Rouge. En condition de stress hydrique, la transpiration au niveau des feuilles diminue. Le flux de seve mesure est alors tres faible. Mais les valeurs de ce flux de seve sont differentes des standards utilises, a savoir des mesures de potentiel hydrique foliaire realisees avec une chambre apression. L’interpretation des resultats est donc moins accessible pour les vignerons. C’est pourquoi, les chercheurs planchent actuellement a la mise
au point d’un modele qui permette de relier les mesures de flux de seve a celles de potentiel hydrique foliaire.

Rendre les capteurs plus accessibles

“ La comparaison des valeurs de flux de seve avec celles de potentiel hydrique rendra plus facile l’interpretation des donnees receptionnees pour finalement delivrer des consignes d’irrigation ”, precise Hernan Ojeda.
Avec un tel outil, il ne sera plus necessaire de realiser des mesures fastidieuses avec la chambre a pression.
“ La recuperation des donnees se fait en continu et permet une traçabilite des mesures. On peut egalement imaginer d’utiliser les tech- nologies de communication par ondes radio permettant de mettre a disposition les donnees en temps reel sur un serveur ou sur le web pour ne pas avoir a se deplacer aux vignes. ” Reste toutefois a developper des capteurs moins onereux, ce a quoi s’attelent les industriels.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui