Réussir vigne 04 septembre 2018 à 15h00 | Par Marie-Noëlle Charles

Coopératives bordelaises : un pilotage commun pour Tutiac et Uni-Médoc

Deux caves bordelaises viennent de se rapprocher sans toutefois fusionner. Le point sur cette formule de mariage inédite.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Éric Hénaux, Pédro Rojo, Stéphane Héraud, et Xavier Deval, viennent d'acter le rapprochement de leurs deux entités.
De gauche à droite : Éric Hénaux, Pédro Rojo, Stéphane Héraud, et Xavier Deval, viennent d'acter le rapprochement de leurs deux entités. - © DR

 

Ce n'est pas une fusion juridique (contrairement par exemple au mariage de Bel Air et du Cellier de Saint-Etienne), mais un rapprochement très étroit du point de vue opérationnel, commercial et organisationnel. Depuis le 1erseptembre, deux caves girondines : les Vignerons de Tutiac sur la rive droite de l'estuaire de la Garonne (425 viticulteurs/4 000 hectares) et les Vignerons d'Uni-Médoc sur la rive gauche (160 viticulteurs/1000 hectares) ont le même directeur général, Éric Hénaux (ex-DG de Tutiac) et le même secrétaire général, Xavier Deval (ex-DG d'Uni-Médoc).

Des activités séparées mais une gouvernance commune

"En résumé, précise Stéphane Héraud, président de Tutiac et désormais aussi vice-président d'Uni-Médoc, même si jusqu'à la mise en bouteille les deux caves poursuivent leurs activités et continuent d'exister avec leurs deux conseils d'administration, elles ont maintenant une gouvernance commune." Autrement dit, tous les sujets vont être traités en commun et de son côté Pédro Rojo, président d'Uni-Médoc est aussi devenu vice-président de la dynamique cave de Tutiac.

Une évolution du volet commercial

En revanche, ce rapprochement se traduit par une évolution juridique sur le volet commercial. La SAS Vignerons de Tutiac a en effet ouvert son capital à hauteur de 20 % à Uni-Médoc. Sa mission est désormais de mettre en marché les vins vendus hors vrac des deux structures, soit la moitié des volumes produits par les deux caves. Elle basera son développement sur deux axes commerciaux complémentaires : d'une part, la marque Tutiac qui propose désormais 16 AOC de Gironde et d'autre part, les châteaux et les différents crus Bourgeois du Médoc, soit plus de 50 étiquettes.

Toutes activités confondues, le nouveau groupe coopératif ainsi constitué a un potentiel de production de 270 000 hl de vin. Son CA consolidé pèse 100 millions d'euros (M€) dont 45 % réalisés par l'activité de la SAS Vignerons de Tutiac, 25 % par l'acticité "protection des cultures" et 30 % par la vente de vins en vrac.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui