Réussir vigne 05 juin 2007 à 11h33 | Par Jean-Jacques Biteau

Conjoncture - Les ventes de matériels viticoles stagnent

La crise viticole a provoqué la chute des ventes de matériels viticoles sur plusieurs années. Malgré une légère progression des ventes de tracteurs, le marché de 2007 devrait être semblable à celui de 2006.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les syndicats des agroéquipements(1) ont annoncé une prévision d´immatriculations de tracteurs standards pour l´année 2007 en progression de 1 % (+ 220 tracteurs) en comparaison aux chiffres de 2006, lors de la conférence économique de printemps.
Les constructeurs d´équipements viticoles et leurs concessionnaires aimeraient voir une telle évolution en nombre de machines commercialisées. En 2006, les immatriculations de tracteurs spécialisés interlignes ont chuté de près d´un quart en comparaison à 2005
(-22,8 %) : 2160 unités contre 2797 en 2005. La seule évolution positive est celle des puissances de moteur : + 8 chevaux en 8 ans. La puissance moyenne est de 79 ch en 2006 contre 71 en 1999.

Sursaut en 2006 pour les tracteurs enjambeurs
Les tracteurs enjambeurs connaissent un sursaut pour 2006, attribué à une remise à niveau technique du parc : 446 unités (+ 7,2 % entre 2005 et 2006). Cette évolution est estimée sur une courte durée puisque dès 2007, les immatriculations devraient être indentiques à 2006 : 450 enjambeurs.
Les ventes des machines à vendanger suivent celles des tracteurs spécialisés : - 30 % des ventes entre 2004 et 2006 (de 620 à 440 machines). Cette dernière année, la baisse des ventes est de 8,5 % avec 440 machines tractées et automotrices vendues en France. Déjà entre 2004 et 2005, la chute a été importante : - 22 % (de 620 unités à 480 unités). Pour 2007, les constructeurs estiment le marché à 420 unités (- 5 % environ), surtout destinées aux entrepreneurs et aux Cuma. Les viticulteurs semblent attendre des évolutions du marché et de leurs interprofessions pour réinvestir.

Les équipements de cave marquent aussi le pas
Le marché des équipements de cave fluctue selon les régions : - 5 à - 20 %. Les régions du champagne et du cognac affichent des progressions de ventes. En revanche, les exportations de ces équipements de cave sont restées correctes, mais variables d´un pays à l´autre. Pour 2007, les vendanges 2006 et les reprises annoncées des exportations devraient entraîner une stabilisation des ventes d´équipements de cave en France.
(1) Sedima (Syndicat national des entreprises de services et distribution du machinisme agricole).
Sygma (Syndicat général des constructeurs de tracteurs et de machines agricoles).
Secima (Syndicat des entreprises de commerce international de matériel agricole).
SNCVA (Syndicat national des constructeurs de véhicules agricoles et matériels connexes).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui