Réussir vigne 17 février 2005 à 11h40 | Par Steven Le Quellenec

Cépages - Vers un conservatoire de l´ugni blanc dans les Charentes

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Un conservatoire de l´ugni blanc devrait voir le jour en 2007. C´est en tout cas le désir de la station viticole du BNIC (Bureau national interprofessionnel du Cognac) qui mène depuis 2003 des prospections dans différentes régions françaises (Cognac, Midi et Sud-Ouest) en collaboration avec le Conservatoire du vignoble charentais et différents partenaires (chambres d´agriculture, coopératives, pépiniéristes, Inra, Entav.). 700 ceps d´ugni blanc ont pour le moment été repérés.
Plusieurs pays européens concernés
Des prospections sont planifiées également dans plusieurs pays européens : Italie, Grèce, Portugal et Bulgarie. Pourquoi de telles prospections ? Car « l´ugni blanc actuel est très homogène. On n´observe pas beaucoup de diversité entre les clones et pourtant on soupçonne qu´il existe une grande variabilité pour ce cépage, indique Vincent Dumot de la station viticole, co-responsable du projet. Le but est de réunir environ 2000 ceps avant de les passer à l´analyse virologique car nous espérons obtenir à terme autour de 500 ceps sains pour mettre en place le conservatoire ». Les premiers clônes susceptibles d´être présentés à l´agrément ne sont pas envisagés avant 2020 ou 2025.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui