Réussir vigne 06 juin 2008 à 14h52 | Par M.-E. Koralewski

Beaujolais - Du gamay effervescent

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les consommateurs et les professionnels préfèrent le demi sec, qui est jugé « moins tannique et plus qualitatif ». Côté packaging, 92% des étrangers sont séduits par l’étiquette et le nom, contre seulement 54% des français…
Les consommateurs et les professionnels préfèrent le demi sec, qui est jugé « moins tannique et plus qualitatif ». Côté packaging, 92% des étrangers sont séduits par l’étiquette et le nom, contre seulement 54% des français… - © Sicarex Beaujolais

La Sicarex Beaujolais s'est penchée sur l'élaboration, selon la méthode traditionnelle, d'un vin rouge effervescent à base de gamay, baptisé Red Bulle. « Vinifié avec une macération pré fermentaire à chaud afin d'extraire le maximum de couleur, le moût a été pressé pour éviter l'extraction trop prononcée des tanins. La fermentation alcoolique s'est faite en phase liquide pour plus de fruité », explique Bertrand Chatelet. Deux liqueurs de tirages ont été réalisées : un brut (10g/L de sucre) et un demi sec (33g/L de sucre). Les deux effervescents ont été dégustés par 70 consommateurs (dont 13 étrangers) et par une cinquantaine de professionnels. « Les résultats mettent en avant le côté fruité, léger, frais et original du produit », commente Bertrand Chatelet. 83% des consommatrices aiment le demi sec, de même que 56% des hommes, et 100% des étrangers interrogés. Côté professionnels, les résultats sont assez proches avec, une part légèrement inférieure pour le demi sec. Ce produit effervescent correspond à une volonté de diversification des beaujolais. Son avenir n'est pas déterminé : «  nous n'avons pas encore décidé de la reconduction de ce vin. Dans tous les cas le nom ne sera pas gardé. », indique Jean-Louis Berger, directeur de la Sicarex.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir vigne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui