L'Anjou Agricole 08 mars 2018 à 10h00 | Par L'Anjou Agricole

160 hectares : 1 agrandissement, 0 installation, la profession alerte

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les agriculteurs d’Ombrée-en-Anjou, autant la FDSEA que la Confédération paysanne, sont indignés de la décision du tribunal de grande instance qui a privilégié un agrandissement à 6 installations. Vendredi 2 mars, ils ont invité la presse et des élus pour discuter du sujet. Des élus locaux comme Jacques Robert, président de la commission agricole de la communauté de communes Anjou Bleu communauté, ont fait le déplacement.
Les agriculteurs d’Ombrée-en-Anjou, autant la FDSEA que la Confédération paysanne, sont indignés de la décision du tribunal de grande instance qui a privilégié un agrandissement à 6 installations. Vendredi 2 mars, ils ont invité la presse et des élus pour discuter du sujet. Des élus locaux comme Jacques Robert, président de la commission agricole de la communauté de communes Anjou Bleu communauté, ont fait le déplacement. - © AA

Les agriculteurs et élus d’Ombrée-d'Anjou sont en colère suite à une décision récente du tribunal de grande instance (TGI) d’Angers. Celui-ci a privilégié un agrandissement à 6 installations dans la commune de Saint-Michel-et-Chanveaux.

Retour sur l’historique

En octobre 2017, une ferme laitière avec 160 hectares est placée en liquidation. « à cette annonce,   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Anjou Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui