Aller au contenu principal

[VIDEO] La start-up MyEasyFarm facilite l’agriculture de précision

MyEasyFarm est une plateforme dédiée à l’agriculture de précision. Elle permet d’importer et de stocker des des cartes de préconisations. La start-up veut faciliter le transfert de ces informations vers l’ensemble du parc machine d’une exploitation. La communication est réalisée avec un unique outil informatique, même si son matériel agricole est constitué de plusieurs marques.

« Notre objectif est vraiment de faciliter l’échange de données avec les matériels agricoles », revendique François Thiérart, fondateur de MyEasyFarm. La start-up est testée par la coopérative Vivescia. Le but : projeter des conseils agronomiques jusqu’aux tracteurs de l’agriculteur. Le conseil des techniciens évolue. L’idée est de pouvoir créer des cartes sous format informatiques qui devront s’implémenter dans la console de l’exploitant agricole. « L’objectif demain, c’est que l’agriculteur n’ait qu’un seul outil à utiliser pour prendre en compte tous ses conseils, ne pas avoir plusieurs canaux de communication avec la coopérative », explique Thomas Lomberty, responsable agriculture de précision chez Vivescia.

Interopérabilité de MyEasyFarm via l’isobus

La start-up vante l’interopérabilité de son système. Grâce à sa certification Isobus, MyEasyFarm garantit des échanges avec l’ensemble des marques de tracteurs et d’outils connectés.  

Développer la modulation grâce au cloud

Selon François Thierart, les statistiques montrent que les cartes satellites ou de préconisations sont utilisées entre 10 et 20 % des cas jusqu’à la console du tracteur. La start-up espère remonter ce taux aux alentours des 80 %. Actuellement, la clé USB reste incontournable pour Thomas Lomberty. « On a du matériel capable de moduler, mais peu s’en servent faute de conseil adapté. L’automatisation n’est pas intégrée dans tous les systèmes, on voit que ça pose pas mal de problème. On souhaite donc avoir une automatisation avec un conseil directement injecté dans la console via la plateforme cloud ».

 

Lire aussi
[VIDEO] Start-up : le logiciel Ekylibre veut cultiver la rentabilité des exploitations

Les plus lus

Moisson de nuit dans l'Indre
Les agriculteurs travaillent 20 heures de plus par semaine que les autres professions

Sans surprise, une enquête de l’Insee montre que la profession agricole est celle qui effectue le plus d’heures de travail par…

Vaches laitières près d'un parc éolien
Quel impact des champs électromagnétiques sur les élevages ? Une enquête inédite publiée

Objet de débats passionnés depuis plusieurs dizaines d’années, la question de l’impact sur les activités d’élevage des…

Paysage agricole
Quel prix des terres agricoles en 2023 ?

Après deux années de progression, le marché foncier agricole s’est stabilisé en 2023 avec des surfaces en baisse mais une…

  Arnaud Gaillot, président des Jeunes agriculteurs, devant son troupeau de montbéliardes.
Confidences d’Arnaud Gaillot au terme d’un mandat intense à la tête des Jeunes agriculteurs

Arnaud Gaillot, président des Jeunes agriculteurs, a accepté de nous recevoir plus de deux heures sur son exploitation…

Marc Fesneau prend la parole aux Controverses de l'agriculture en 2023.
Les quatre axes du nouveau plan Ecophyto

Dans une interview, le ministre de l'Agriculture a détaillé les mesures du futur plan Écophyto : indicateur HRI1, 150 millions…

Table de la réunion à l'Elysée jeudi 2 mai 2024 avec Emmanuel Macron, des ministres et la profession agricole, syndicats, coopération, chambres d'agriculture
Que faut-il retenir de la rencontre entre Emmanuel Macron et la profession agricole ?

Le président de la République a reçu la profession agricole (syndicats, coopération et chambres d'agriculture) jeudi 2 mai à l…

Publicité