Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Fièvre porcine africaine : Un virus qui donne chaud !

Le virus de la fièvre porcine africaine, responsable de fortes mortalités, est craint car aucun vaccin ne peut actuellement prévenir la maladie. Décryptage de cette menace qui frappe à nos portes.

La fièvre porcine africaine (FPA) est une maladie virale spécifique des suidés sauvages et domestiques connue depuis le début du XXsiècle. Elle est responsable de fortes mortalités (supérieures à 90 % dont la contagiosité varie selon les souches), généralement suite à des hémorragies. Elle a principalement sévi en Afrique subsaharienne où le rôle des tiques molles (Ornithodoros spp) dans la transmission fut majeur. Elle a fait plusieurs incursions en France en 1964, 1967 et 1977 à la suite des cas apparus dans la péninsule ibérique à partir de 1957. Les foyers en France et en Belgique notamment ont été rapidement maîtrisés dans les années 70-80, l’infection étant restée localisée aux élevages atteints. Dans la péninsule ibérique, l’éradication a été complexe, compte tenu notamment du relais lié aux tiques présentes dans la région.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)