Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La consommation de viande porc encore en berne en 2018

Les achats des ménages de porc frais et de charcuterie ont baissé de nouveau l’an passé. La place des produits carnés dans l’alimentation des Français poursuit sa mutation, avec l’essor des produits élaborés.

La consommation française de viande poursuit son recul. Analysés à partir des données du panel Kantar, les achats des ménages de porc frais (produits bruts seulement, hors élaborés) et de charcuterie (hors saucisses fraîches et volailles) ont subi des baisses de l’ordre de 3 % en volume entre 2017 et 2018. Depuis 2015, les achats de porc frais subissent des reculs importants. Entre 2011 et 2018, l’espèce a perdu près de 15 %.

La situation est également préoccupante pour la charcuterie, dont les pertes annuelles de volume sont de plus en plus importantes depuis 2015. La baisse des tonnages en 2018 concerne aussi bien les produits en libre-service (-2,3 %) qu’à la coupe (-5,5 %).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir porc.

Vous aimerez aussi

Vignette
Question débat : La réponse aux attentes de bien-être animal passe-t-elle par des équipements alternatifs ?
Truies maternité liberté, nouveaux concepts d’engraissements bi-climat… de nouveaux cahiers des charges incluant des exigences…
Vignette
La recherche porcine au plus près du terrain
Les journées de la recherche porcine qui avaient lieu à Paris les 5 et 6 février dernier ont fait la part belle aux publications…
Vignette
Hénaff étoffe sa gamme de produits bio.

Bientôt sept références bio de la célèbre marque bretonne seront proposées en GMS. Hénaff reste fidèle à sa philosophie d…

Vignette
Herta, Bigard et Evel’Up contractualisent sur 2 000 porcs par semaine
Le dispositif d’avance de trésorerie remboursable, mis en place par les trois partenaires, va gérer les écarts entre le prix de…
Vignette
Des Happig Hour pour faire tomber les préjugés sur le métier d’éleveurs de porcs

Le Comité régional porcine de Bretagne propose aux éleveurs de porcs d’organiser près de chez eux des Happig Hour. Le…

Vignette
La transmission des outils, une priorité chez Triskalia
Face aux aléas de la profession et aux banques qui demandent un apport de fonds propres, il faut viser au plus juste pour…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8€ TTC/mois
Liste à puce
Version numérique de la revue Réussir Porc
2 ans d'archives numériques
Articles en libre accès
Newsletter Filière Porcine
Newsletter COT'Hedbo Porc (tendances et cotations de la semaine)