Réussir porc 06 juillet 2016 à 08h00 | Par Claudine Gérard

Welfarm a recueilli 110 000 signatures contre la castration des porcelets

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Visuel de la campagne menée par Welfarm.
Visuel de la campagne menée par Welfarm. - © Welfarm

Le 25 mai, l’Association de protection des animaux de ferme Welfarm a remis au cabinet du ministère de l’Agriculture une pétition signée par plus de 110 000 personnes dénonçant la castration à vif "de dix millions de porcelets chaque année en France". La pétition est l’aboutissement d’une campagne de sensibilisation conduite en mai dans dix villes et sur le web, baptisée « Couic2018 ». Une vidéo ayant évité les images « chocs » argumente sur l’intérêt de ne plus castrer et sur le risque minime d’odeurs des mâles entiers.

Les demandes de Welfarm au ministre portent la levée de l’interdiction pour les éleveurs de réaliser eux-mêmes l’anesthésie à la castration – aujourd’hui réservée au vétérinaire – et sur des financements pour la recherche sur des alternatives et sur la technique du nez électronique.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui