Réussir porc 05 septembre 2014 à 08h00 | Par Claudine Gérard

Une offre « raisonnablement variée » chez Gène + pour la sélection porcine

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Gène +

Deux cochettes parentales pour satisfaire le marché, c'est l'option choisie par Gène +, avec
la cochette alfa + (Lw x Ld Gène +) et la Youna issue du croisement de la lignée sino-européenne Tai Zumu avec la lignée landrace hyper (Youli) puis avec la lignée LW hyper. La Youna représente aujourd'hui 84 % des ventes de cochettes.

- © Infographie Réussir

Côté mâles, Gène + s'en tient à son offre de quatre types génétiques : Piétrain (pp), Musclor (NN essentiellement pour le porc label rouge), ainsi que les verrats Stargen et DRX. Les deux premiers verrats représentant 88 % des ventes de doses. Les nombre de doses globales vendues pour ces verrats terminaux avoisine un million en 2013, soit une progression de 2,5 % « dans un marché
en recul de 3,7 % en France ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui