Réussir porc 15 janvier 2015 à 08h00 | Par Michel Portier

La certification Eco-épandage exigeante pour les constructeurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Certipaq

Le référentiel Eco-épandage correspond à la certification de machines d’épandage de matières organiques. Cette dernière comprend plusieurs volets dont les deux principaux sont les essais sur le banc d’Irstea et l’audit du constructeur. Réalisé par Certipaq, l’audit consiste à évaluer la capacité du constructeur à reproduire les performances des machines. Lors du passage au banc, la tonne à lisier doit répondre à plusieurs exigences. Elle doit pouvoir épandre une dose ou un débit caractéristique avec un écart ne dépassant pas les 10 % du débit cible à vitesse constante. À vitesse variable, l’écart ne doit pas dépasser 15 % de la dose de consigne.
Cela impose que l’appareil soit équipé d’un DPA. Concernant la répartition transversale de la dose, la déviation moyenne doit être inférieure à 15 % pour les liquides. Quant à la répartition longitudinale, à vitesse constante, l’étendue dans la zone de tolérance doit être supérieure à 90 %. À vitesse variable avec le DPA, ce seuil passe à 65 %.

Chaque matériel certifié recoit une plaque et un certificat de conformité.
Chaque matériel certifié recoit une plaque et un certificat de conformité. - © Pichon

Limiter les capacités pour éviter le tassement


Concernant la maîtrise du tassement des sols, la certification impose une charge à l’essieu inférieure à 13 tonnes au champ. Irstea se base sur les poids à vide réels et prend en compte les reports de charge (trois tonnes maxi sur la flèche). Le poids en charge est facilement mesuré pour les tonnes à lisier. La pression d’interface au niveau des roues est estimée à partir des équations du logiciel Tasc. Elle ne doit pas dépasser 1,5 bar. Le dernier volet de la certification concerne l’accompagnement de l’utilisateur. Les notices d’utilisation doivent être détaillées et vulgarisées pour un réglage optimal de la machine.
Une mise en route est systématiquement réalisée au moment de la livraison et une formation adaptée à l’utilisateur doit être proposée par le constructeur.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui