Réussir porc 10 janvier 2019 à 08h00 | Par Dominique Poilvet

Un étiquetage sur le bien-être animal

L'étiquetage sur le bien-être animal mis en place par une enseigne de la distribution paraît séduisante pour le consommateur. Les éleveurs, quant à eux, n'ont pas participé à l'élaboration du cahier des charges.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DR

Le groupe Casino vient de lancer un étiquetage sur le bien-être animal. La démarche, inédite en France, a été réalisée en partenariat avec trois associations en faveur du bien-être animal (CIWF France, OABA et la Fondation droit animal). Elle concerne pour l'instant les poulets entiers et découpés sous la marque Casino Terre & Saveurs et vise à être déployée. L'étiquette précise le niveau de bien-être par une lettre (A, B, C, D). Les critères sont précisés sur le site www.etiquettebienetreanimal.fr .

En attribuant cette note de bien-être,  Casino innove. Une démarche qui répond certes à la demande des consommateurs. Mais à y regarder de plus près, on peut se demander si l’objectif est bien celui auquel on pense.

Bien-être pour le distributeur évidemment, qui ne va pas se priver d’en faire un outil marketing pour promouvoir sa marque de distributeur.

Bien-être pour les consommateurs ? Pas si sûr : difficile de se retrouver dans la multiplication des allégations mentionnées sur l’étiquette (santé, origine produit, alimentation, mode et durée d’élevage…).

Bien-être pour les producteurs ? Certainement pas. Ils n’ont pas eu leur mot à dire dans l’élaboration de ce cahier des charges écrit par Casino et trois associations welfairistes. « Il ne s’agit pas d’un compromis avec les éleveurs », souligne d’ailleurs Louis Schweitzer, président de l’une de ces associations. Difficile pour eux dans ces conditions d’en espérer la moindre plus-value, ou une quelconque garantie de débouché de leurs produits.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui