Réussir porc 13 mars 2015 à 08h00 | Par Claudine Gérard

Un acteur de la filière porc engagé dans la défense du territoire

En charge de la communication d'Aveltis, Philippe Le Goux est aussi maire de sa commune et président de la communauté de communes de Lanvollon-Plouha, dans les Côtes-d'Armor. Il oeuvre ainsi sans relâche pour le progrès de son territoire, au sein du Goëlo. 

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Philippe Le Goux : « En tant qu'élu, mon rôle est de maintenir un tissu économique »
Philippe Le Goux : « En tant qu'élu, mon rôle est de maintenir un tissu économique » - © C. Gérard

Il y a une logique évidente entre l'activité professionnelle de Philippe Le Goux et son implication citoyenne : la recherche d'actions concrètes pour oeuvrer dans l'accompagnement des actifs en Bretagne, et le maintien d'une activité économique, essentiellement rurale.
Cet homme de 47 ans partage en effet son temps entre deux activités : en charge de l'information et de la communication au groupement Aveltis, numéro deux français, avec trois millions de porcs produits, et élu local en tant que maire de sa commune de Pléguien, près de 1300 habitants d'une part, et président de la communauté de communes de Lanvollon-Plouha avec 16 600 habitants d'autre part. « La première économie de la Bretagne, c'est son agriculture. Il est donc essentiel de maintenir, voire développer cette activité majeure pour que nos campagnes vivent, soient attrayantes, et offrent un cadre de vie offrant toutes les infrastructures indispensables : commerces, crèches, équipements sportifs... »
Au groupement Aveltis, sa mission consiste à organiser la communication technique et économique à destination des 800 adhérents. Une lettre d'information électronique hebdomadaire, des publications techniques réalisées avec les équipes de vétérinaires et techniciens d'élevage, l'animation du forum annuel, la préparation de l'assemblée générale... Mais sa mission consiste aussi à valoriser au maximum le métier d'éleveur de porcs. « Les éleveurs ont changé. Qui mieux qu'eux peut parler de ce métier et des progrès qui ont été réalisés dans ce domaine en termes d'environnement, de bien-être animal... Ce que je n'accepte pas, c'est qu'on fasse porter aujourd'hui sur la jeune génération les erreurs de leurs prédécesseurs ! » Alors Philippe Le Goux multiplie les actions envers le grand public, les medias, les consommateurs... S'appuyant aussi sur des réseaux tels que Agriculteurs de Bretagne, le Cochon de Bretagne, le service communication de l'UGPVB, le groupe jeunes d'Aveltis..., il est de toutes les actions qui peuvent valoriser le métier d'éleveur et l'expliquer à un public ignorant le plus souvent tout sur la production porcine.

C'est l'imprimerie Guivarc'h, près des locaux d'Aveltis à Plérin, qui réalise les documents de communication. Un choix qui traduit la volonté d'agir pour l'économie de proximité.
C'est l'imprimerie Guivarc'h, près des locaux d'Aveltis à Plérin, qui réalise les documents de communication. Un choix qui traduit la volonté d'agir pour l'économie de proximité. - © C. Gérard

Les agriculteurs au même titre que les plombiers


Depuis les dernières élections municipales, Philippe Le Goux est devenu maire de sa commune, Pléguien, à une vingtaine de kilomètres de Saint-Brieuc. Un mandat qui est l'aboutissement de son implication dès 2001 comme conseiller municipal, puis en 2008 comme premier adjoint. « En tant qu'élu de la République, mon rôle est avant tout de maintenir un tissu économique et protéger les acteurs de cette économie. Qu'ils soient plombiers, coiffeurs, boulangers ou agriculteurs, ce sont tous des chefs d'entreprises. Je travaille pour actionner les leviers du développement d'une économie de proximité. Sur nos terres rurales où l'industrie n'est pas présente, nous devons faire les bons choix pour accompagner l'artisanat, le commerce, l'agriculture, les services », affirmait-il aux élus du département au cours de la récente cérémonie des voeux.
Il s'y emploie donc dans sa commune où il avoue que le rôle du maire, comme dans toutes les communes, est souvent de résoudre les problèmes des autres... « Mais les satisfactions que procure cette fonction compensent largement les soucis », rectifie-t-il très vite. Quant à la communauté de communes Lanvollon-Plouha qu'il préside, c'est une autre dimension : 15 communes avec un conseil de 37 personnes, « avec souvent de fortes personnalités » à manager. La recette de Philippe est claire : « je concerte, nous échangeons, j'écoute, j'analyse, je regarde... et je tranche ! ». Sur des dossiers qui peuvent être lourds et complexes. Il cite l'agrandissement de la zone d'activité qui nécessite l'acquisition de 5 hectares, la viabilisation des accès... Des dossiers qui l'amènent à se perfectionner dans des domaines techniques, juridiques, qu'il découvre avec passion. Avec le même attachement au développement de son territoire et le souci de collaboration et de participation du plus grand nombre. « Aucun de nous en agissant seul ne peut atteindre le succès disait Nelson Mandela. » Aujourd'hui, Philippe partage son emploi du temps entre ses deux missions. Quant à l'avenir, il est serein : « Je suis libre ! Car j'ai mon métier, j'aime ce que je fais, je ne vis pas qu'au travers de mes mandats, et les projets que je bâtis, c'est pour l'avenir de mon territoire, pas pour garder mon mandat. C'est cela ma grande liberté. »

Philippe Le Goux est maire de Pléguien, dans les Côtes-d'Armor.
Philippe Le Goux est maire de Pléguien, dans les Côtes-d'Armor. - © C. Gérard

Un parcours breton aux multiples facettes

1992 à 1997 : conseiller clientèle BNP Paris Bas en Ille-et-Vilaine et Côtes-d'Armor.
1999 : installation au sein d'un élevage naisseur-engraisseur de 600 truies dans les Côtes-d'Armor. Responsable maternités et post-sevrages. Administrateur au groupement PBO.
2001 : Conseiller municipal de la commune de Pléguien (22), administrateur PBO, administrateur Le Cochon de Bretagne, président de la commission communication à l'UGPVB et au CRP.
- Président du CDMP, Centre de documentation des métiers du porc.
2006 : Entrée au groupement Poraven en tant que chargé de la communication, puis responsable information-communication Aveltis.
2008 : 1er adjoint au maire de Pléguien.
2013 : Obtention d'un master en communication.
2014 : Elu maire de Pléguien et président de la communauté de commune de Lanvollon-Plouha.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui