Réussir porc 16 décembre 2008 à 10h51 | Par D.Poilvet

Truies en groupe - Fancom associe dac et soupe en groupes dynamiques de 130 truies

À la SCEA Kerghyl, Fancom a installé 12 DAC Mannebeck équipés d’une alimentation soupe pour 600 truies et 180 cochettes. La conception des salles reprend les préconisations Mannebeck, avec notamment des cases de 130 truies équipées de deux stations.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © dp

La SCEA Kerghyl, dirigée par Yvon Corroler, un Finistérien « expatrié » en Charente, vient d’achever la réalisation d’un bloc gestantes de 780 places équipé de stations d’alimentation DAC Fancom- Mannebeck et d’une alimentation soupe. Justification des DAC tout d’abord: « C’est le système de truies en groupe qui demande le moins de surface au sol », souligne l’éleveur, qui n’a pas hésité à casser un ancien bâtiment gestante équipé de bat-flancs. Avec la réduction de surface réglementaire de 10 % pour des groupes de 40 reproducteurs ou plus, il ne faut que 2,03 m2 de surface par truie et 1,5 m2 par cochette. Par ailleurs, les grandes cases limitent les surfaces en couloirs. Ici, les 780 truies sont logées dans 6 cases, avec un couloir central unique également utilisé comme zone de tri (voir page 42). La soupe ensuite : « Je veux assurer une continuité alimentaire avec la maternité, également alimentée en soupe. » Par ailleurs, l’éleveur projette de construire d’ici peu une fabrique d’aliment à la ferme. La soupe permet plus de souplesse pour utiliser des matières premières comme le maïs humide. Pour alimenter les DAC en soupe, la pompe de distribution fonctionne actuellement en permanence, afin de maintenir une soupe homogène dans le circuit. « Quand toutes les truies seront habituées à s’alimenter, il suffira de la faire tourner 12 heures sur 24 », précise Jean-René Poupon, responsable commercial Fancom France. « Nous avons constaté, dans les élevages utilisateurs de DAC avec soupe, que la plupart des truies consomment leur ration dans les premières heures qui suivent le début des cycles d’alimentation. Il n’est donc pas nécessaire de faire fonctionner la pompe en permanence. » Un procédé spécifique (voir page suivante) permet de prélever sur le circuit principal 1,1 litre de soupe par station chaque fois qu’une truie sollicite son alimentation. Yvon Coroller justifie aussi son choix du matériel Fancom Mannebeck : « leur logiciel de gestion informatique est évolutif et s’adapte à nos besoins. Il peut aussi être lié au logiciel de GTTT, ce qui diminue l’écriture des données techniques, souvent fastidieuse et source d’erreurs ».De conception allemande, souvent synonyme de robustesse, ces stations ont la particularité d’identifier la truie deux fois, à l’entrée et à l’auge. « Un concept qui évite qu’une truie qui a consommé sa ration repasse indéfiniment dans la stalle », souligne Jean-René Poupon. L’auge dispose également d’une porte de condamnation qui se ferme automatiquement dès la fin de la distribution, afin d’inciter la truie à sortir. Une sortie équipée d’une double porte, soit pour renvoyer la truie dans son groupe, soit pour la diriger vers la zone de tri. Les installations Fancom- Mannebeck se caractérisent aussi par une conception particulière des salles. À la SCEA Kerghyl, les truies sont réparties en groupes de 130 animaux avec deux DAC seulement par case. Une conception qui privilégie les circuits courts, avec également des box de repos à proximité des stations. Les DAC sont répartis le long d’un couloir central qui sert également de zone de tri. Yvon Coroller gère les truies gestantes en groupes dynamiques : pour chaque bande, il répartit les truies dans les cases selon leur gabarit, avec une case spécifique pour les cochettes. Comme la conduite en bande est à la semaine, il loge les bandes paires d’un côté du couloir, et les bandes impaires de l’autre pour éviter les mélanges de truies de différentes cases au moment de leur tri (les cases en vis-à-vis disposent de la même zone de tri).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui