Réussir porc 21 septembre 2006 à 18h11 | Par Armelle Puybasset

Truies en groupe - Des bat-flancs longs et pleins pour des repas calmes

Selon les observations de la station de Guernevez sur les truies en petits groupes, l´installation de bat-flancs pleins dépassant l´auge de 30 cm contribue au bon déroulement des repas, en particulier lors de la présence d´une truie plus agressive.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Des enquêtes en élevage l´ont montré, la présence de bat-flancs dans les systèmes de logement par petits groupes (5 à 7 truies) améliore considérablement le déroulement des repas. En leur absence, certaines truies viennent se positionner en diagonale, le long de l´auge, et empêchent ainsi l´accès des truies dominées. Le modèle de bat-flanc à choisir - plein ou ajouré, court ou long - a également son importance. « Selon les premières observations réalisées à la station expérimentale de Guernevez, ce sont les bat-flancs pleins dépassant l´auge de 30 cm qui sont les plus efficaces pour obtenir des repas calmes », indique Céline Dappélo des Chambres d´agriculture de Bretagne. « Le bat-flanc court, qui s´arrête à l´auge, empêche la mise en diagonale des truies mais une truie dominante pourra encore chasser sa voisine sans avoir à reculer », note Céline Dappélo. Le bat-flanc ne doit pas non plus être trop long.
S´il dépasse d´un mètre derrière l´auge, le risque de morsure de vulve est augmenté car les truies se font chasser par l´arrière et non pas par le flanc. Elles sont « coincées ». De plus, la surface réellement disponible pour que s´établisse la hiérarchie entre truies lors du mélange est diminuée. Avec des bat-flancs pleins, les truies dominées se sentent plus protégées pour manger. Ils évitent les intimidations.
Pour être le plus efficace, le bat-flanc doit être plein et dépasser de 30 cm derrière l´auge. De g. à d. : bat-flanc plein long , bat-flanc plein court, bat-flanc ajouré court. ©A. Puybasset

Des repas plus calmes quel que soit le groupe de truies
Dans tous les cas, il est primordial d´opter pour des bat-flanc solides car ceux-ci sont très sollicités. La hauteur du bat-flanc peut aussi avoir son importance et doit être envisagée selon la taille des truies (race). Il ne faut pas que la truie puisse passer sa tête par-dessus le bat-flanc.
La station bretonne a testé deux types de bat-flancs sur deux groupes de 5 truies en alimentation à sec : un modèle ajouré qui s´arrête à l´aplomb de l´auge et un modèle plein qui dépasse l´auge de 30 cm. Avec les bat-flancs pleins, les repas se déroulent correctement quel que soit le groupe de truies. Le taux de présence à l´auge est proche de 100 %. Les truies se déplacent peu et restent à l´auge jusqu´à la fin du repas.

Avec le modèle de bat-flanc courts et ajourés, les résultats sont plus contrastés et varient selon le groupe de truies. « Tout se passe bien avec le premier groupe, très calme, mais ce système se révèle moins efficace lors de la présence d´une ou plusieurs truies agressives dans un groupe (taux de présence à l´auge inférieure à 90 %, certaines truies plus craintives partent avant la fin du repas). » Dès que l´on replace ce deuxième groupe dans la case équipée de bat-flanc longs, les repas deviennent calmes. Par contre, si l´on place ces truies dans un système équipé d´un bat-flanc plein mais court (jusqu´à l´aplomb de l´auge), aucune amélioration n´est constatée. C´est donc bien la longueur et la partie pleine du bat-flanc qui sont efficaces.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui