Réussir porc 10 mai 2007 à 12h22 | Par Dominique Poilvet

Reprises d´élevages - Prestor encourage l´installation des jeunes

S´installer en production porcine, c´est possible. Mais il faut être très « pro », et surtout très motivé. Des points de repère existent pour que le projet se concrétise favorablement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le 9 février dernier, éleveurs récemment installés et professionnels de la production porcine ont exposé les conditions d´une installation réussie, devant une assemblée constituée de jeunes venant d´écoles d´agriculture. Ce forum était organisé par Prestor, qui comptait bien, au travers de ces témoignages tous positifs, susciter de nouvelles vocations dans l´assemblée. « Mais attention, prévient d´emblée Yves Argouac´h, conseiller au CER, des règles précises existent, auxquelles il ne faut pas déroger. » Avant tout, tenir un prix d´équilibre prévisionnel : « 1,10 ?/kg de carcasse prix de marché maximum, 1,05 ?/kg étant l´idéal », estime-t-il. Un niveau à ajuster selon la conjoncture alimentaire : « Si les prix des aliments augmentent, cette moyenne sera dure à tenir », prévient-il. Ensuite, limiter le montant des annuités à 16,50 ?/100 kg de carcasse. « Jusqu´à 20 ?/100 kg si l´élevage est équipé d´une Faf complète », tempère-t-il. Sachant que les 20 % de financement non bancaires généralement demandés par la banque sont difficiles à trouver. « Il faut alors les trouver ailleurs : financement par le groupement, subventions, crédit vendeur, baisse du prix de reprise. »
Acheter un outil de qualité, au juste prix
Yves Argouac´h insiste aussi sur la nécessité d´acheter un outil de qualité, au juste prix. Pour cela, il conseille fortement l´appui d´un technicien spécialisé, afin de bien négocier le prix. « Car, l´une des qualités essentielles du jeune éleveurest de savoir se faire aider. » Un point clé repris par les techniciens Prestor : « Il est nécessaire de visiter les bâtiments et d´évaluer précisément son potentiel de rentabilité, témoigne Hervé Pelleau. Ensuite, il faut déterminer une conduite d´élevage optimale afin d´en sortir le maximum de kilos de viande. » Même démarche, selon Gwenaël Floch, concernant la qualité des installations. « Il ne faut pas hésiter à sortir le mètre pour vérifier si le bâtiment peut réellement produire ce qui est annoncé par le vendeur, détecter les vices cachés pour budgétiser les réparations, juger de sa fonctionnalité pour évaluer la main-d´oeuvre nécessaire ». Enfin, l´aspect environnement ne doit pas être négligé : « La station de traitement fonctionne-t-elle bien ? le stockage de lisier est-il aux normes ? La pérennité du plan d´épandage est-elle assurée ? », s´interroge Olivier Cormier, responsable environnement Prestor.
Au cours du forum, Yves Argouac´h a présenté les résultats de 27 projets d´installation réalisés dans le nord du Finistère. 11 d´entre eux ont été faits hors cadre familial. « C´est une bonne chose, car cela constitue une bonne garantie en termes de qualité de projet », estime-t-il. Le nombre moyen de truies est de 312, avec 92 truies par UTH, et 61 hectares de SAU. 20 projets devaient traiter leur lisier. Dans cette étude, le coût moyen de la reprise d´un bâtiment est de 1700 ? par truie, avec une fourchette assez importante qui va de 1300 ? à 2300 ?. A cela s´ajoute le matériel, les stocks et les investissements complémentaires, qui font monter les besoins totaux à 3 300 ? par truie, avec ici aussi une forte variation (de 2400 ? à 4800 ?). Les annuités moyennes des 27 projets sont de 17,80 ? pour 100 kg de carcasse. Ce qui a permis d´atteindre un point d´équilibre moyen de 1,10 ?/kg prix « marché », et même 1,08 ? pour les projets réalisés depuis 2005. L´analyse des dernières installations, toutes réussies, démontre que c´est la technique qui est le principal levier économique. Coût alimentaire, productivité des truies, contribuent dans tous les cas à faire baisser le prix d´équilibre. « Les jeunes et les projets sont de plus en plus professionnels », conclut Yves Argouac´h.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui