Réussir porc 13 juin 2018 à 14h00 | Par Dominique Poilvet

Reprise de la consommation intérieure

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Jean-Charles Gutner

Le marché du porc breton n'a pas dévissé sur la période des jours fériés à répétition du mois de mai, pourtant crainte par beaucoup d'opérateurs, grâce au réveil de la consommation européenne lié à la hausse des températures. Une progression de la demande intérieure bienvenue, puisque l'export est en berne, en témoigne la stabilisation du prix d'acompte danois et la hausse limitée des cours espagnols, désormais fortement dépendants du commerce avec les pays tiers. Des pays qui, à l'image de la Chine, s'adressent de plus en plus aux grands rivaux des Européens tels que les États-Unis, le Canada et le Brésil, pour s'approvisionner.

- © Infographie Réussir

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui