Réussir porc 08 janvier 2009 à 13h59 | Par CG

Rallye Elpor - Les éleveurs découvrent trois systèmes de truies en groupe

En décembre, le groupement Elpor a invité ses adhérents à découvrir trois systèmes de conduite de truies en groupe très différents, chez des éleveurs tous satisfaits de leurs choix.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le 2 décembre, le groupement Elpor (Lamballe, Côtesd’Armor) organisait un « rallye » qui a permis à une cinquantaine d’adhérents de découvrir trois systèmes de logement des truies en groupe dans un rayon d’une dizaine de kilomètres. L’intérêt majeur de cette journée était, pour les éleveurs, de pouvoir découvrir trois systèmes de logement très différents, et de discuter en détail avec des éleveurs qui avaient le recul suffisant et, tous les trois, dégageaient des résultats techniques excellents. Les trois systèmes se distinguent autant par le choix de la conduite, du matériel, de l’alimentation que par le montant de l’investissement, les choix ayant été dictés par la situation de départ (construction ou récupération de surfaces existantes), par le type de conduite en bandes, et par le montant de l’investissement :

- Élevage de Pierre Morfouace: rénovation, DAC statique, alimentation à sec, conduite en quatre bandes.

- Élevage Haureolo: construction neuve, réfectoire avec courette I-Tek, alimentation en soupe, conduite en 20 bandes.

- Élevage Rouxel : rénovation, bat-flancs courts, alimentation à sec par doseur, conduite en sept bandes.

Le premier constat qui peut être fait au terme de ce rallye, c’est la satisfaction générale de chacun des éleveurs. Tous trois témoignent que le bienêtre des truies, c’est aussi leur bien-être ! Ils apprécient le calme de leurs truies, la facilité de conduite, de déplacement des animaux, de vaccination… Le recul les amène à affirmer qu’ils ne passent pas plus de temps qu’avant,mais que le travail est différent : il faut être plus animalier, prendre le temps d’observer. Tous confirment qu’il ne faut pas entrer dans les cases avec une seringue à la main! Globalement, les éleveurs témoignent que la conduite en groupe exige aussi une bonne homogénéité des truies à la mise en lot, ce qui suppose une conduite alimentaire fine en verraterie. Dans les trois élevages visités, les résultats techniques sont excellents: entre 28 et 29 porcs sevrés par truie productive, identiques, voire supérieurs aux résultats obtenus auparavant avec leurs truies bloquées. Les éleveurs admettent que des bagarres ne sont pas exclues les premiers jours après la mise en lot,mais sans conséquences sur les animaux (pas d’avortements ni de blessures). Sur ce point qui, visiblement, tracassait les éleveurs en visite, nous retiendrons la réponse de Pierre Hauréolo : « Les bagarres à la mise en groupe des truies, ça arrive, comme dans les réunions de famille! »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui