Réussir porc 21 mars 2003 à 18h13 | Par Dominique Poilvet

Porc - Olfaxion neutralise les odeurs à la source

Les systèmes de diffusion sèche semblent constituer une voie d´avenir dans la lutte contre les mauvaises odeurs. D´autant plus que le matériel peut servir à d´autres applications.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Proaxion, une entreprise basée en Ille et Vilaine, développe depuis un an un système de diffusion sèche pour neutraliser les mauvaises odeurs directement dans les bâtiments. Les produits neutralisants, à base d´huiles essentielles naturelles et de substances aromatiques, sont diffusés sous forme de fines gouttelettes de 0,5 à 1 micron au niveau des entrées d´air de chaque salle. « On a intérêt à positionner les diffuseurs le plus loin possible de la sortie du circuit d´air », explique Aurélie Prades, responsable technique Proaxion. « Ainsi, le temps de contact entre les produits neutralisants et les molécules malodorantes est long, ce qui optimise le processus de désodorisation ». La faible taille des particules, comparée à un système de pulvérisation qui envoie des gouttelettes d´au moins 10 microns, permet un remplissage plus rapide du volume des salles. A efficacité égale, la quantité de produit de traitement nécessaire est moindre et les coûts de fonctionnement sont donc limités. Pour 1000 porcs, la quantité nécessaire de neutralisant est de 30 ml par heure, soit un coût de 0,6 ? par heure de fonctionnement.
©D. Poilvet


La diffusion est commandée par un boîtier de programmation qui définit les plages horaires et les séquences à l´intérieur de ces plages.
L´avantage de la diffusion sèche réside dans sa simplicité. Chaque diffuseur situé à l´entrée des salles fonctionne avec de l´air comprimé fourni par un compresseur. Il n´y a qu´une électrovanne située en sortie du compresseur pour l´ensemble des diffuseurs, mais l´arrivée de l´air peut être condamnée au niveau de chaque appareil si l´éleveur ne souhaite pas traiter la salle. Proaxion propose également un boîtier de commande numérique plus élaboré, relié à une station météo. « La diffusion peut ainsi être programmée dans des situations météorologiques particulières, par exemple quand le vent souffle en direction des voisins », ajoute Aurélie Prades.
Ces diffuseurs peuvent également être utilisés pour d´autres produits de traitement par l´air, avec ou sans présence d´animaux : assainissement de l´air, aseptisation, répulsif mouches... « Les molécules actives sont diffusées dans tous les compartiments du bâtiment, gaines de ventilation, combles ou faux plafonds, ce que même les fumigations réalisées dans les salles n´arrivent pas à faire ».

Les odeurs émanant des bâtiments sont constituées de plusieurs centaines de molécules chimiques présentes dans l´air rejeté des salles. Pour s´en débarrasser, les solutions sont complexes. Il existe au moins 4 types de traitements connus actuellement.

1 - Le traitement physique : l´incinération des gaz odorants est un système très efficace de destruction des odeurs. Les molécules malodorantes sont déstructurées. Mais ce procédé a un coût élevé et est inapplicable en élevage.

2 - L´adsorption des composés odorants par du charbon actif, ou bien de l´eau. Ce dernier procédé est possible en élevage de porcs, dans des bâtiments équipés d´une ventilation centralisée.

3 - Le masquage des odeurs. Le principe consiste à diffuser des produits dont l´odeur supplante les effluves malodorantes.

4 - La neutralisation des odeurs. C´est l´association de deux effets : d´une part une réaction chimique entre les produits diffusés et les molécules malodorantes supprime l´émission de ces dernières. D´autre part, les produits diffusés inhibent la perception des odeurs chez les personnes qui inhalent l´air. Ces molécules interviennent donc au niveau du nez. C´est le principe retenu par Proaxion avec les produits Ambiance N et Olfaxion + diffusés par le système Olfaxion.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui