Réussir porc 05 mai 2006 à 11h37 | Par Propos recueillis par Claudine Gérard

Plan « bâtiment porc ». - Trois questions à Jean-Michel Serres, président de la FNP

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Quelles sont vos réactions à l´annonce ministérielle du plan « bâtiment porc » prévu pour 2007 ?
Jean-Michel Serres : Sur le principe, nous ne pouvons qu´être satisfaits de voir que le ministère a compris que les éleveurs avaient besoin d´être aidés dans la mise aux normes des bâtiments. Le logement des truies en groupe, à l´échéance 2013, va nécessiter des investissements conséquents, et il est légitime que, dans le cadre du deuxième pilier de la PAC, des fonds communautaires doublés de fonds nationaux, contribuent à mettre nos élevages aux normes en termes de bien-être. Toutefois, nous n´accepterons pas de saupoudrage, et le ministère doit comprendre que l´élevage de porc, de plus en plus spécialisé, demande des investissements importants.
Le ministère s´est-il prononcé sur des montants d´aide ?
Les premières informations faisaient état d´aides qui s´élevaient en moyenne à 6000 euros par élevage. Ce n´est évidemment pas incitatif et le ministère doit revoir sa copie. Nous nous basons sur les aides Rénobat qui, indépendamment des éventuelles aides régionales, se sont élevées à 15 000 euros par élevage, somme qu´il est bon de comparer aux aides pour le secteur bovin qui, elles, sont de 20 000 euros en moyenne. Le montant est donc une chose que nous devons rediscuter, mais nous devons dans le même temps obtenir une simplification administrative pour les dossiers qui seront instruits.
Concrètement, que proposez vous ?
Les éleveurs qui conserveront le même cheptel truies devront, de toute évidence, augmenter la surface des bâtiments pour loger les truies en groupe. Pour eux, nous demandons que le dossier ne repasse pas par le circuit « installations classées » qui, on le sait, est un parcours qui demande des années. Pour les autres, qui augmenteront leurs effectifs, et qui devront se soumettre à cette procédure d´installation classée, il faudra pouvoir accélérer le traitement des dossiers. Car l´horizon 2013 approche et, compte tenu du temps nécessaire entre la constitution d´un projet, son autorisation et sa construction, nous devons y voir clair rapidement. Nous espérons pouvoir poursuivre les discussions avec le ministère courant avril.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui