Réussir porc 28 décembre 2006 à 14h38 | Par Claudine Gérard

Pénurie de main d´oeuvre - Les Côtes-d´Armor se dotent d´un pôle emploi formation en agriculture

Fin septembre, différents partenaires du département des Côtes d´Armor se sont unis pour construire un pôle emploi formation présenté comme un acteur incontournable de l´emploi en agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La FDSEA 22, la FGA CFDT, l´AEF 22, la Chambre d´agriculture, l´ASAVPA, le groupement départemental d´employeurs Terraliance et le Sdaec ont officialisé leur partenariat fin septembre pour créer le pôle Emploi Formation en agriculture. Ces différents partenaires avaient déjà entrepris de collaborer, mais la création de ce pôle doit permettre de gagner en efficacité. Le département se dote de ce moyen pour résoudre son problème de main-d´oeuvre en agriculture, notamment dans le secteur des cultures légumières et de l´élevage de porc, secteurs ayant le plus de difficultés à recruter. Une analyse prospective réalisée par l´Observatoire Emploi Formation montre que, sur la période 2007-2010, en Côtes d´Armor, 540 emplois nouveaux seront nécessaires dans le domaine agricole chaque année, pour 140 installations et 400 emplois salariés.
Un document édité fin septembre précise le fonctionnement du pôle : « Chaque partenaire, sans abandonner ses propres compétences, a la volonté de travailler en commun sur les axes politiques suivants : valoriser l´emploi en agriculture et résoudre le manque de main-d´oeuvre dans la production agricole, faire prendre conscience du poids économique des métiers du vivant dans le département, fidéliser les salariés, développer la productivité des acteurs, et se donner les moyens d´agir efficacement sur tout le département, pour toutes les filières de la production agricole. »
Orienter les publics, coordonner les projets...
Ce noyau de partenaires entend s´ouvrir à d´autres professionnels costarmoricains, dont les groupements de producteurs qui, comme Poraven, sont intéressés par la démarche, mais aussi les centres de formation, les entreprises, coopératives, . Le pilotage est confié à des représentants des employeurs et des salariés, et la coordination sera assurée par un comité technique composé des administratifs des partenaires du pôle. Sa mission est précise : orienter les publics, coordonner les projets et leur formalisation, organiser les représentations sur le territoire, promouvoir et mettre en oeuvre des actions communes et rendre compte aux partenaires sociaux.
Sur le papier, le pôle est en marche. Cependant, il reste du travail pour qu´il soit réellement opérationnel. Le document édité souligne entre autres la nécessité de formation de certains membres de l´équipe technique pour acquérir les compétences en matière de gestion des ressources humaines : profils de poste, analyse des compétences, entretien d´embauche. Le rapport souligne en outre la nécessité d´outils de communication et de locaux adaptés à l´accueil du public. Bref, des moyens qui proviendront des partenaires financiers du pôle, à savoir l´Anefa, des fonds européens, des fonds publics (État, Chambre d´agriculture.), le Conseil régional et le Conseil général.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui