Réussir porc 12 juin 2007 à 11h41 | Par Bernard Griffoul

Matières premières agricoles - Le tourteau de soja sous influence du prix du maïs

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Depuis longtemps soumis à la spéculation, le tourteau de soja navigue depuis quelques mois sur une tendance de fermeté. Une hausse provoquée par le renchérissement du prix du maïs aux États-Unis. Or, le premier pays producteur de soja, déterminant dans la formation du prix via le marché à terme de Chicago, a enregistré à l´automne dernier une récolte record et ses stocks sont au plus haut (17 % de la demande). Mais, les opérateurs s´attendent à une augmentation de l´emblavement en maïs, plus rémunérateur, au détriment du soja. Pour maintenir un rapport de prix favorable au soja, ils ont donc revu les prix à la hausse.
Pas de pénurie en vue
Toutefois, Christophe Delafon, de la société importatrice Bunge, se refuse à croire à une envolée des cours, même si la demande mondiale reste dynamique car, s´il y a eu « anticipation des fonds spéculatifs », il s´attend malgré tout à une correction du prix du maïs.
Certains utilisateurs traditionnels de maïs, au vu des prix actuels, devraient en effet se réorienter vers d´autres matières premières, et les drêches de maïs, coproduits de la fabrication d´éthanol, vont, d´après lui, peser sur le marché. Même si les perspectives de développement des biocarburants sont indéniables, certains effets conjoncturels - baisse du prix du pétrole, stocks importants d´huiles végétales face à des utilisations en biodiesel qui ne sont pas au rendez-vous - pourraient également tempérer la demande. Et quand bien même l´emblavement en soja se réduirait quelques peu aux États-Unis, le bilan resterait favorable et les producteurs brésiliens, attirés par des prix soutenus, pourraient semer davantage. « Je pense que le potentiel d´appréciation du soja, dans les perspectives actuelles et si tout se passe bien, est limité, affirme prudemment Christophe Delafon. Toutefois, il ne faut pas s´attendre à retrouver un prix comme nous l´avons connu ces cinq dernières années car le contexte des matières premières agricoles reste très soutenu. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui