Réussir porc 10 janvier 2006 à 11h53 | Par Dominique Poilvet

Maternité en élevage porcin - La case-balance épargne les porcelets nouveau-nés

La case-balance, proposée par la société néerlandaise Nooyen, diminue le nombre de porcelets perdus par écrasement lors des premiers jours de vie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La société néerlandaise Nooyen propose une case-maternité qui limite les risques d´écrasement par les truies. Grâce à un système mécanique ingénieux, les caillebotis latéraux s´abaissent de 22 cm dès que la truie se lève. Les porcelets ne peuvent donc plus aller se coucher sous leur mère tant qu´elle est en position debout.
Quand la truie se couche, les côtés reviennent à leur niveau initial. Selon Jan Dequeker, directeur de Vereijken France qui commercialise les cases balances depuis 2000, les éleveurs apprécient avant tout le surplus de tranquillité qu´elle leur procure. La plupart de ceux qui l´ont adoptée notent qu´ils sont moins préoccupés par les risques d´écrasement pendant et après la mise bas. Par ailleurs, les porcelets sont plus faciles à attraper pour réaliser les soins : il suffit que l´éleveur bloque les caillebotis latéraux en position basse pour éviter que les porcelets passent d´un côté à l´autre de la case.

Le gain de productivité est évidemment dépendant du nombre de porcelets présents initialement sous la mère. Mais, selon le revendeur, il est fréquent d´enregistrer une diminution des pertes d´au moins 5 % entre la naissance et le sevrage. Un gain de prolificité qui permet d´amortir rapidement le surcoût de cette cage, qui se monte à 330 euros par rapport à une cage classique avec le même type de caillebotis. Le caillebotis situé sous la truie est proposé soit en fil galva antidérapant, soit en fonte.
©D. Poilvet

Déclenchement de la balance
Quand la truie se met en position debout, la palette positionnée sous son ventre se lève, ce qui a pour conséquence l´abaissement des caillebotis latéraux. Quand elle se couche, elle pousse sur cette palette, ce qui provoque le relèvement des caillebotis.
©D. Poilvet

Remplissage de deux poumons
L´abaissement de la palette enclenche l´ouverture d´une vanne pneumatique qui permet le remplissage de deux poumons situés de part et d´autre. En se remplissant d´air, les poumons font descendre une tige filetée, à la manière d´un vérin. Le mouvement provoque ainsi la rotation d´une barre horizontale.
©D. Poilvet

Effet de levier
Le mouvement de rotation de la barre par le remplissage des poumons induit un effet de levier sur les caillebotis latéraux. Dans un sens, il permet au caillebotis-fil plastique de descendre, et dans l´autre de remonter. Le système de transmission est donc uniquement mécanique, et ne fait pas appel à des pièces d´usure.
©D. Poilvet

Système pneumatique
Un jeu de vannes situé à l´entrée de la maternité permet de bloquer les cages soit en position haute, soit en position basse. Généralement, les éleveurs bloquent le système environ une semaine après les mises bas.
©D. Poilvet

Une assurance contre les écrasements : deux positions pour plus de sécurité
 Position basse : les porcelets n´ont pas accès à la zone occupée par la truie. Ils ne seront pas écrasés quand la mère se recouchera. La différence de niveau (22 cm) ne permet pas aux porcelets de grimper sur le caillebotis fil jusqu´à 8 jours d´âge environ. Après, les porcelets présentent un risque d´écrasement moins élevé.
 Position haute : les porcelets ont accès aux tétines en toute sécurité. Pour un chauffage au sol, le constructeur installe systématiquement une plaque de chaque côté de la truie.
Position basse. ©D. Poilvet

Position haute. ©D. Poilvet

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui