Réussir porc 25 février 2002 à 16h31 | Par

Litière en élevage porcin - La litière est considérée comme un fumier

La réglementation concernant les litières évoluera sans doute avec l´avancée des connaissances. Mais celles-ci semblent encore trop fragmentaires pour que l´administration prenne des décisions propres à ce type d´élevage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

En l´état actuel des choses, la litière est donc considérée comme un fumier. Les règles d´épandage sont donc les mêmes, et les porcs produits sur sciure ne bénéficient pas « d´avantages » liés à l´abattement d´azote. D´autre part, dans le cas de reprise de la litière, le plan d´épandage en tient évidemment compte, mais l´administration exige des contrats et semble de plus en plus vigilante sur leur durée et leur bonne application. Les personnes interrogées (DSV, DDA...) ne doutent pas que des aménagements seront nécessaires, mais sous réserve que les connaissances se précisent.
Sciure ou litière ?
L´élevage sur fine couche peut être mené sur sciure brute ou litière. Ces dernières sont des produits transformés qui, à l´opposé des sciures brutes, variables en composition et humidité, sont déshydratées et subissent d´autres traitements, variables selon les fournisseurs : tamisage, dépoussiérage, ajout de bactéries, et autres produits.
Principaux fournisseurs de litières :
 LCBE. St Thélo (22)
Sarl avec cinq actionnaires, dont Yves Chatelain, gérant et technico commercial porcs chez Le Men Nutrition Animale (Quintin, 22). L´entreprise emploie deux salariés.
La litière pour porc, Litoporc, est issue de sciures brutes de bois non traités qui sont séchées, tamisées, et additionnées de produits (bactéries, huiles essentielles...). « le but est de la faire « tenir » le plus longtemps possible » explique Yves Chatelain. Litoporc titre 85 % de matière sèche, et LCBE propose des contrats de reprise.
Le coût du Litoporc est de 20 à 25 F par porc sorti.

LCBE : tél.02 96 26 27 59 Fax : 02 96 32 45 96.
 Sicsa. Alfortville (94)
Société familiale crée en 1 911, (20 salariés, 26 millions de C.A.)
l´entreprise possède trois usines certifiées Iso 9 002, spécialisées selon la litière produite.
La litière pour porc, Bio-Pig, est fabriquée à Chartres. La sciure, sélectionnée selon un cahier des charges précis (humidité, granulométrie, absence de pesticides...) est déshydratée à haute température, rendue stérile, dépoussiérée, et de granulométrie déterminée (100 microns), puis ensemencée en bactéries. « nous achetons des déchets existants, les valorisons sous forme de litière, la fournissons aux éleveurs, la reprenons et la revalorisons », précise Jean-Pierre Jacquot, commercial. L´entreprise possède en effet une plate forme de reprise des litières pour la fabrication des produits de jardinerie. Sicsa propose des contrats de reprise des litières pour la somme d´environ 1 F par porc. Par ailleurs, le coût du Bio-Pig est de 30 à 35 F par porc sorti.

Sicsa : tél. 01 43 75 18 87 Fax : 01 43 75 52 68. site : www.sicsa.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui