Réussir porc 12 juillet 2016 à 08h00 | Par Dominique Poilvet

Les exportations valorisent la production espagnole de porc

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Arrivage de porc ibérique à Rungis. La France est de loin le premier client de l'Espagne pour ses exportations.
Arrivage de porc ibérique à Rungis. La France est de loin le premier client de l'Espagne pour ses exportations. - © Jean-Charles Gutner

Pour résorber son surplus, la production porcine espagnole mise exclusivement sur l’exportation. La France est de loin son premier client (350 000 tonnes, soit 22 % des volumes exportés en 2015), loin devant l’Italie et la Chine. Les exportations vers ce dernier pays sont cependant en forte augmentation depuis le début de l’année. "La force des exportateurs espagnols est d’adapter leurs offres en fonction de la demande de leurs clients", affirme Boris Duflot. En France, les pièces désossées constituent le principal débouché. En Italie et au Portugal, ce sont les pièces avec os, ainsi qu’en Chine, où sont également exportés des abats. "Ces marchés différenciés permettent aux abatteurs-découpeurs de mieux valoriser leurs carcasses à l’export que leurs concurrents ", conclut-il.

- © Infographie Réussir
- © D. Poilvet

Boris Duflot, économiste à l'Ifip : "Les performances techniques en élevage progressent plus vite en Espagne qu'en France."

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui