Réussir porc 23 mars 2015 à 08h00 | Par Claudine Gérard

Les abatteurs-découpeurs en situation très fragile

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les sept premières entreprises françaises représentent 43 % du marché national du secteur
de l'abattage découpe.
Les sept premières entreprises françaises représentent 43 % du marché national du secteur de l'abattage découpe. - © C. Gérard

Les données fournies par FranceAgriMer témoignent de résultats économiques du secteur
de l'abattage découpe très inquiétants. Au troisième trimestre 2014, les sept premières entreprises françaises qui représentent 43 % du marché national ont tout juste équilibré avec un résultat de seulement 0,11 % de leur chiffre d'affaires. Une médiocre performance qui fait suite à un second trimestre en perte de 1,63 % du CA. FranceAgriMer précise que cette « amélioration » du troisième trimestre par rapport au précédent est le résultat d'une hausse de 5,8 % des abattages qui a permis une baisse de 2 % des charges globales. Le secteur porcin
affiche ainsi des résultats sensiblement inférieurs aux secteurs bovin et porcin qui obtiennent
pour ce troisième trimestre un résultat de 0,91 % du CA et 2,53 % du CA respectivement.

- © Infographie Réussir

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui