Réussir porc 28 mars 2017 à 08h00 | Par Claudine Gérard

Le secteur de l’alimentation animale maîtrise les contaminations

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les producteurs d'aliment du bétail contrôlent très bien les substances à risque.
Les producteurs d'aliment du bétail contrôlent très bien les substances à risque. - © C. Gérard

Une enquête conduite par la DGCCRF (1) en 2015 dans 225 usines d’aliment du bétail confirme que la profession contrôle très bien les substances à risque, à savoir les substances dites indésirables liées au processus de production, de stockage ou de transformation des matières premières, ou résultant d’une contamination environnementale.

Sur 210 aliments prélevés, seuls deux n’étaient pas conformes : il s’agissait dans les deux cas d’aliments biologiques contaminés par un ou plusieurs résidus de pesticides, ce qui les rendait incompatibles avec l’appellation bio. Aucune anomalie n’a été détectée quant aux farines animales, interdites pour les ruminants en Europe depuis 1997 et étendues aux « animaux producteurs de denrées alimentaires » depuis 2001.

La DGCCRF conclut que le risque de contamination de l’aliment du bétail par des substances indésirables est globalement maîtrisé. Mais elle suggère de maintenir la surveillance régulière pour conserver ce statut.

(1) Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui