Réussir porc 02 octobre 2018 à 17h00 | Par Source : Agence bio

Le porc bio en progrès mais en conversion lente

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Dominique Poilvet

Le nombre de truies bio a progressé de 14 % en 2017 par rapport à 2016. 11 000 reproductrices ont été recensées dans 441 élevages. Ce chiffre ne représente cependant qu’un peu plus de 1 % du cheptel national. Un taux de conversion nettement moins élevé que dans les autres productions (poules : 10 %, vaches : 5 %, brebis : 7 %). De même, les grandes cultures (3,4 %), la vigne (10 %) et surtout les fruits (20 %) se convertissent plus massivement à la production biologique que le porc. En 2017, le bio concernait en France 36 000 agriculteurs, 8,3 % des fermes et 6,6 % des surfaces totales cultivées.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui