Réussir porc 22 janvier 2019 à 08h00 | Par Dominique Poilvet

Le nombre de groupements a été divisé par trois en trente ans dans le Grand Ouest

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Dominique Poilvet

Ce graphique présenté par l’UGPVB lors de son assemblée générale montre la baisse permanente du nombre de groupements sous l’effet de la réduction du nombre d’éleveurs et de la production. Dans le Grand Ouest, il y avait 36 groupements porcs en 1985. Il n’en reste plus que 10 en 2018 (Agrial, Cooperl, GRPPO, Elpor, Evel’up, Porc Armor, Porélia, Porvéo, Syproporcs et Triskalia). Des fusions qui ont permis d’améliorer la qualité des services rendus aux éleveurs, mais qui n’ont eu aucun effet sur le prix du porc au MPB.

- © Infographie Réussir

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui