Réussir porc 05 décembre 2016 à 08h00 | Par Dominique Poilvet

L'élevage connecté

Les outils connectés sont en passe de révolutionner le travail en élevage. Ils vont aussi contribuer à améliorer des résultats techniques et la traçabilité des animaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © D. Poilvet

Après la généralisation des équipements mécaniques qui ont soulagé les éleveurs des travaux les plus basiques, place désormais à une nouvelle génération d'outils connectés, en passe de modifier en profondeur la manière de travailler dans les élevages. Déjà de nombreuses applications utilisées quotidiennement relèguent au musée papier et crayon, fiabilisent la transmission des données et simplifient le travail : bascule connectée à la machine à soupe, consultation à distance des différents automates de l'élevage, saisie sur une interface mobile des données G3T, ou des bons d'enlèvement... Le tout orchestré à partir de tablettes ou de smartphones connectés à internet dont la fonction "téléphone" ne sera bientôt plus qu'un accessoire parmi tant d'autres.

Ces applications peuvent cependant être déjà considérées comme basiques tellement les promesses de la connectique sont immenses. L'utilisation d'accéléromètres, des appareils qui servent à mesurer une distance parcourue, permettra prochainement d'adapter les rations d'aliment à l'activité physique des truies gestantes. L'Ifip estime qu'en analysant les consommations d'eau et d'aliment, il sera possible de prédire l'arrivée des maladies à l'échelle de l'individu, et donc de mieux les traiter. L'identification individuelle des porcs charcutiers permettra d'appliquer un programme alimentaire à chaque animal, et donc de produire des carcasses qui répondent parfaitement aux besoins des abatteurs. Elle donnera des informations sur la carrière de l'animal de sa naissance jusqu'à l'abattoir, pour certifier par exemple son origine, sa génétique ou encore l'absence de traitements antibiotiques (page 28)...

Le bon fonctionnement de l'élevage étant étroitement dépendant des liens avec beaucoup de structures partenaires, la circulation des données constitue un enjeu majeur de la révolution numérique. La consultation à distance de données issues des ordinateurs de l'élevage ouvre de nouvelles perspectives en termes de conseil, de planification, ou d'optimisation de la production (page 30). Avec bien sûr un risque important de transfert du pouvoir de décision. Comme dans tous les domaines de la société civile, il convient donc d'être très attentif à toutes ces évolutions, qui, même si elles apportent du confort et améliorent la productivité du travail, ne doivent pas devenir le "Big Brother" des éleveurs.

- © D. Poilvet

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui