Réussir porc 19 septembre 2007 à 11h18 | Par DP - Réussir porc (septembre 2007)

Innov´space - La stalle tristar trie automatiquement les porcs charcutiers

Mieux trier les porcs charcutiers et gain de main d´oeuvre sont les deux principaux arguments qui plaident en faveur des stalles de tri. Acemo propose la Tristar, dont un exemplaire est déjà en service en Normandie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La stalle de tri automatique des porcs charcutiers Tristar mise au point par Acemo est l´une des premières mises en service en France. « Il y a une demande forte des éleveurs, notamment depuis que la nouvelle grille de classement incite à livrer des lots plus homogènes à l´abattoir », souligne Michel Jehanno, directeur commercial Acemo. La conception de ce procédé repose sur la séparation de la salle d´engraissement en deux zones principales : une aire de repos et une aire d´alimentation qui se divise elle-même en deux parties lors du tri.

Tous les porcs de la salle (250 à 350, selon le constructeur), sont obligés de passer par la stalle Tristar pour passer de l´aire de repos à l´aire d´alimentation. Les porcs accèdent ensuite à l´aire de repos par des portillons anti-retour. Pour le tri des animaux, l´éleveur programme un poids de triage et un nombre maximum d´animaux à trier. Ces animaux sont alors dirigés par la stalle vers le parc de tri, dont les portillons anti-retour ont été bloqués afin d´empêcher les animaux de retourner vers l´aire de repos.
Une phase d´apprentissage de cinq semaines
Éleveur à Grainville, en Seine- Maritime, Côme Pesquet expérimente la stalle Tristar depuis trois mois dans l´une de ses salles d´engraissement. Pour lui, le cahier des charges qu´il avait fixé à Acemo est respecté.
« Les performances techniques ne sont pas dégradées, et l´homogénéité du lot est remarquable, malgré le nombre important d´animaux dans la salle », souligne-t-il. La distribution quotidienne d´aliment (soupe)
est divisée en trois repas étalés sur une heure environ, afin que tous les porcs ne se précipitent pas dans la stalle au moment du repas.

Au cours de notre visite, trois à quatre animaux tout au plus attendaient tranquillement leur tour devant le portillon de la stalle au moment de la distribution de la soupe. « Les animaux s´habituent à passer dans le Tristar, à condition de respecter une phase d´apprentissage de cinq semaines », explique-t-il. A la mise à l´engraissement, toutes les portes sont ouvertes. Progressivement, l´éleveur met en service les portes anti-retour, puis les portes de sortie et d´entréede la stalle. « Le pesage est effectif à partir de 50 kg, afin d´évaluer le poids des porcs pour déterminer le passage à l´aliment finition », souligne l´éleveur.
Principe de fonctionnement de la stalle tristar acemo

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui