Réussir porc 17 janvier 2003 à 15h10 | Par C. Gérard

Génétique porcine - Hystérectomie et allaitement croisé, la stratégie Nucléus

Pour conserver le potentiel génétique existant et améliorer le niveau sanitaire, Nucléus a développé une technique qui repose sur l´hystérectomie de truies donneuses et l´allaitement des porcelets.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Pour peupler le Gaec de la Viette Nucléus a mis en place les conditions nécessaires à l´obtention de cochettes « assainies ». La technique commence par la synchronisation des saillies de deux élevages. Le premier est un sélectionneur Large-White Nucléus-Cap 50, le Gaec La Tourelle, à Saint-Lô d´Ouville, « élevage de très haut niveau génétique », précise Olivier Remigereau, responsable génétique du groupement. Ce premier élevage assure la fourniture des truies donneuses. Le second élevage est la Scea Porsain, situé à Vasles (79). Cet élevage Nucléus pour Arca, assaini, est peuplé en lignées paternelles Large White et Duroc. Il est géré avec le maximum de règles de biosécurité : filtration d´air, auto-renouvellement, aliment thermisé... outre sa mission de sélection, cet élevage assure la fourniture des truies receveuses.
Les truies donneuses et receveuses sont transférées sur le site d´assainissement de Nucléus deux semaines avant le « jour J », jour où ont lieu les hystérectomies. Les porcelets qui en sont issus sont immédiatement transférés sous les truies receveuses, placées dans un bâtiment filtré. C´est « l´allaitement croisé ».

Obtention d´animaux de haut niveau sanitaire
Au sevrage, ces porcelets « propres » seront placés dans un post-sevrage sous air filtré et subiront un contrôle individuel sur environ 15 contaminants. Après « le feu vert » donné par les analyses, ces porcelets de 50 jours seront acheminés à l´élevage de la Viette par un camion sous air filtré.
Cette technique garantit donc l´obtention d´animaux de haut niveau sanitaire. Il permet aussi de conserver tout le potentiel génétique acquis. En effet, pour fournir les truies donneuses, l´élevage de La Tourelle, a retenu 5 cochettes de chaque bande de 20, « les meilleures, bien entendu », précisent les responsables. Elles sont accouplées aux meilleurs verrats de Nucléus en CIA, et peupleront le nouvel élevage de la Viette, à raison de 4 arrivages de 60 porcelets arrivant toutes les 6 semaines. Ces lots comprendront des femelles, mais aussi des mâles, puisque l´élevage de sélection fonctionnera en auto-renouvellement, jusqu´à ce que Nucléus puisse fournir de la semence de verrats qui seront obtenus selon le même principe d´hystérectomie et allaitement croisé.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,