Réussir porc 30 novembre 2007 à 14h52 | Par Armelle Puybasset

Filière porcine danoise - Avec 89 % des abattages, Danish Crown détient un quasi-monopole

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La filière danoise est très structurée et concentrée. De 15 coopératives il y a quinze ans, elle compte aujourd´hui deux coopératives dont la première, Danish Crown détient 89 % des abattages de porcs, loin devant Tican (5 %). 3 à 4 % des porcs sont exportés vivants notamment en Allemagne. Le reste est détenu par de petits abattoirs privés. Le groupe Danish Crown abat 370 000 porcs par semaine. La plus grosse unité a une capacité d´abattage de 80 000 porcs/semaine. L´entreprise possède également des outils d´abattage au Royaume-Uni, en Pologne et en Suède et des ateliers de transformation dans beaucoup d´autres pays. Son marché cible est l´Europe du Nord même si elle est présente partout dans le monde. Pour Tommy Jensen, directeur général France de Danish Crown, les barrières douanières sont vouées à disparaître. « La concurrence est saine et le marché mondial doit être libre. Notre stratégie de défense reste d´ordre sanitaire. », estime-t-il. « L´amélioration du niveau de vie en Chine, la venue prochaine des Jeux Olympiques, vont doper la consommation de viande porcine et participer au développement de la production mondiale. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui