Réussir porc 11 décembre 2006 à 16h02 | Par Claudine Gérard

Filière - La FNCBV rejoint Coop de France

Le 11 octobre, au cours de son congrès annuel à Saint-Malo, la Fédération nationale bétail et viande, FNCBV, a voté sa fusion dans Coop de France. Une victoire pour les présidents des deux organisations qui en appellent à plus de cohésion au sein du monde coopératif.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« Votre vote à l´unanimité pour la fusion de la FNCBV dans Coop de France démontre une grande maturité de nos organisations et leur capacité à prendre en main les instances de décision », se réjouissait Jean-Michel Fritsch, président de la FNCBV, à l´issue du vote qui entérinait à l´unanimité la fusion de la fédération au sein de Coop de France, le 11 octobre, à Saint-Malo. « Ce projet était ambitieux. Nous allons maintenant nous mettre au travail, nous serons des forces de propositions par rapport aux problèmes des filières amont et aval. » Le président oeuvrait depuis longtemps pour ce rapprochement qui va transformer la FNCBV en une « section bétail et viande » de Coop de France, et les anciennes sections de la fédération - porcs, bovins, ovins et abattage - en collèges au sein de Coop de France.
Son président, Philippe Mangin, s´est à son tour félicité de cette avancée dans l´organisation des coopératives agricoles : « Face à l´évolution de la politique agricole, à la mondialisation, l´agriculture change de visage et les responsabilités des coopératives sont de plus en plus importantes. Notre but est de donner toutes les chances possibles au plus grand nombre d´agriculteurs. Nous avons beaucoup de travail. » Philippe Mangin en profite pour faire passer un message fort : « Il nous faut mettre les acteurs autour d´une même table pour susciter alliances et stratégies. Les coopératives doivent collaborer entre elles. Tous les exemples montrent que la concurrence est suicidaire et perdante pour les éleveurs. » Premier conseil donc, cessez vos querelles entre coopératives.
Deuxième conseil donné par le président de Coop de France : « Améliorez la performance de votre coopérative par une meilleure gouvernance et par l´apport de « matière grise » dans vos structures. Les coopératives n´ont pas toujours privilégié les compétences des hommes. » Cette gouvernance, « sujet en soi inépuisable » a d´ailleurs fait l´objet d´une large réflexion tout au long de ce congrès de la FNCBV.

Plus concrètement, les dossiers en cours ont été listés pour chacun des collèges de la fédération. Pour le porc, Yves Da Ros, président, a reconnu que, grâce à l´interprofession, le dossier équarrissage a abouti à un accord plutôt satisfaisant pour les éleveurs. Il a par ailleurs demandé aux coopératives d´abattage de tout mettre en oeuvre pour que les discussions à venir sur la nouvelle grille de classement se déroulent dans un climat serein et constructif. Puis il a abordé les sujets qui inquiètent, en particulier la difficulté d´installation des jeunes, qui justifierait une simplification des procédures, les projets « irréalistes » de réglementation sur le bien-être des animaux qui interdirait leur transport (y compris à l´abattoir) lorsque la température est inférieure à 5 ºC ou supérieure à 25 ºC ; le plan d´accompagnement de la mise aux normes des bâtiments pour les truies en groupe en 2 013. « Dominique Bussereau nous a promis un plan d´accompagnement. Il est temps d´aboutir sur ce dossier ! »
A ces questions, le représentant du ministère de l´agriculture, Christophe Malvezin, s´est contenté de répondre que des réflexions sont engagées avec la FNP et la FNCBV.

La coopération bétail et viande en quelques chiffres
 74 groupements bovins, 66 656 adhérents ;
 77 groupements porcins, 12 953 adhérents, 23,37 porcs charcutiers, 1,2 million de truies ;
 61 groupements ovins, 12 898 adhérents, 3,1 million de brebis, 2,9 millions d´ovins de boucherie ;
 25 sociétés d´abattage et de transformation (dont 47 % de l´abattage de porcs).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui