Réussir porc 04 octobre 2007 à 15h30 | Par Dominique Poilvet

Entreprises de sélection - Topigs International produit ses lignées mâles dans la Meuse

Une partie de la tête de pyramide des lignées mâles Topigs se trouve à Dombras, en Meuse. Aujourd´hui, l´élevage appartient à Toon Janssen, un sélectionneur néerlandais qui a augmenté la taille de l´atelier à 480 truies naisseur - engraisseur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

En Meuse, la densité porcine est très faible. C´est donc une région idéale donc pour faire de la sélection en toute sécurité sanitaire. De plus, la Hollande n´est pas très éloignée, 200 kilomètres tout au plus. C´est pourquoi, les Hollandais de Topigs ont décidé en 1992, au moment de l´ouverture totale des frontières européennes, d´y implanter deux élevages qui constituent depuis une partie essentielle des têtes de pyramide de leurs lignées mâles et femelles. L´élevage situé à Dombras, qui appartient désormais à Toon Janssen, un sélectionneur hollandais, est passé de 220 truies NE partiel à 480 truies NE en 2006.
Avant que l´élevage ne tourne à plein régime, Topigs international et Toon Janssen ont décidé d´ouvrir ses portes à la presse le 3 juillet dernier, afin de présenter leur programme de sélection et les méthodes employées. Une visite exceptionnelle, puisque Topigs communique habituellement très peu sur ses méthodes de sélection et que cet élevage est totalement sous contrôle sanitaire : les animaux introduits sont tous issus de truies hystérectomiées, et sont donc indemnes de germes pathogènes. Malgré l´absence de filtration, l´isolement de l´élevage et l´application d´un protocole de bio-sécurité lui assure un environnement sain. Enfin, l´aliment est entièrement fabriqué à la ferme, avec des matières premières achetées à la coopérative locale.
C´est au coeur de la campagne ardennaise, à Dombras, que sont sélectionnés une partie des verrats qui constituent les têtes de pyramides des lignées mâles Topigs. ©D. Poilvet

Tous les verrats Topigs sont utilisés en races pures
L´élevage abrite les truies fondatrices des trois principales lignées mâles de Topigs. Les verrats issus de cet élevage sont tous commercialisés en race pure et se retrouvent donc directement dans les CIA à disposition des producteurs. C´est pourquoi l´OSP a voulu tester sur place la totalité des verrats nés ici, « afin d´augmenter la pression de sélection et donc la qualité des reproducteurs », explique Arjan Neerhof, généticien chez Topigs international. L´élevage dispose donc de 1500 places de post-sevrage et de 2500 places d´engraissement. De 8 à 16 semaines d´âge, les jeunes verrats sont élevés en lots de 8 par case. Durant cette période, seule la croissance de la case est notée. 25 % des animaux sont mis à l´écart à l´issue d´un premier tri qui porte essentiellement sur des aspects visuels (conformation, aplombs.).
Le coeur de la sélection des verrats se situe entre 16 et 23 semaines d´âge. Durant cette période, un système d´identification individuelle électronique permet de déterminer ce que consomme chaque animal. Les jeunes verrats, logés en cases de huit, s´alimentent à un Dac qui détecte chaque individu et contrôle la quantité d´aliment qu´ils consomment. A la fin de cette période, ils sont pesés individuellement et leurs épaisseurs de lard et de muscle dorsaux sont mesurés avec un échographe Aloka. Pour Arjan Neerhof, cet appareil est plus précis que les échographes classiques car il permet de visualiser précisément sur un écran ce qui est réellement mesuré.
De 16 à 23 semaines d´âge, 75 % des verrats nés sur l´élevage sont contrôlés individuellement. ©D. Poilvet

Des verrats sélectionnés sur leurs performances globales d´engraissement
Les animaux pèsent de 110 à 140 kg vifs. « Le testage est fait sur des porcs de poids élevé car la variation de l´épaisseur de gras est mieux appréciée et reflète mieux le marché du porc charcutier de 90 kg de carcasse », explique le technicien. Topigs dispose donc des quatre éléments essentiels qui déterminent le niveau global de performance des animaux en engraissement : la quantité d´aliment consommé, le GMQ, l´indice de consommation, et la conformation. « L´analyse de l´ensemble de ces critères nous donne une idée de la valeur des verrats beaucoup plus précises qu´une simple mesure d´épaisseur de lard et une évaluation de l´âge à 100 kg », souligne Arjan Neerhof. Toutes les données sont stockées travaillées dans Pigbase, la base de données génétique de Topigs. Elles sont mises en relation avec des données d´autres élevages de sélection : données de dissection de carcasse et de performance au niveau de la production (CCPS).
« Une fois toutes les données complétées, on mesure le TSI (Topigs Selection Index, c´est la valeur génétique de l´animal) et on désigne les meilleurs verrats », ajoute-t-il. Une fois le contrôle final réalisé à 23 semaines, les animaux sélectionnés sont isolés en cases individuelles. Leur préparation à leur future carrière en CIA ou en élevage commence alors, avec notamment l´apprentissage du prélèvement.
Depuis la mise en service de l´élevage en 1992, 61 200 reproducteurs et 100 000 doses ont été exportés dans 35 pays différents, soit pour des clients, soit pour peupler de nouveaux élevages de sélection pour des filiales. Avec l´extension de l´élevage de Dombras, l´objectif de Topigs international est d´accroître la pression de sélection des trois lignées mâles présentes sur le site, dans des conditions sanitaires qui devraient se maintenir à l´optimum pendant longtemps.
Toon Janssen possède déjà un atelier de sélection de 250 truies en Hollande. ©D. Poilvet

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui