Réussir porc 20 avril 2006 à 17h50 | Par Claudine Gérard

Enquête Agreste - En agriculture non plus, la parité n´est pas atteinte

Les femmes occupent aujourd´hui un tiers des emplois dans les exploitations agricoles professionnelles. Mais seulement 37 % d´entre elles sont exploitantes, tandis que chez les hommes, cette proportion est de 62 %.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les services d´enquêtes statistiques du ministère de l´Agriculture (SCEES) viennent de publier les résultats d´une enquête sur les différences entre hommes et femmes dans le milieu agricole(1). Même si les données datent de 2003, la situation n´a probablement guère changé, et, (comme dans de nombreux secteurs économiques), la parité n´est pas encore gagnée. Dans les exploitations agricoles, les femmes sont 290 000 à travailler, contre 590 000 hommes. Si ces derniers sont majoritairement exploitants (62 %) ou salariés (19 %), les femmes exploitantes ne sont que 37 %, les salariées 14 %, et les autres (40 %) travaillent comme conjointe non salariée.
La ferme ne séduit plus les femmes
L´étude Agreste montre que la situation évolue toutefois favorablement : le nombre de statuts de co-exploitantes augmente depuis 15 ans. En 2003, sur 287 000 femmes en activité en agriculture (46 % de moins qu´en 1988), 107 000 sont exploitantes, dont 61 000 chefs d´exploitation (nombre stable depuis 15 ans), mais 25 000 sont co-exploitantes, soit +450 % par rapport à 1988).
Il reste toutefois 110 000 femmes conjointes non salariées, et le rapport souligne que, instauré depuis 2000, le statut de conjoint collaborateur ouvre des droits supplémentaires à la retraite et à des prestations sociales, dont ces femmes pourraient avantageusement profiter.
Autre enseignement de l´étude, les épouses d´agriculteurs ont de plus en plus tendance à conserver le métier qu´elles exerçaient avant leur mariage, d´autant plus qu´elles sont jeunes. Ainsi, chez les moins de 30 ans, elles sont 73 % à n´avoir aucune activité agricole dans l´exploitation (contre 30 % chez les 50-54 ans).
Source : Agreste

Enfin, le salariat des femmes souffre de plus de précarité (toutes productions confondues). En 2003, elles étaient 33 000 salariées (salarié permanent non familial) contre 113 000 hommes et l´étude montre que les femmes sont majoritairement ouvrières et employées dans trois secteurs : viticulture, horticulture et maraîchage, secteurs où le temps partiel est important.
L´enquête reste malheureusement très généraliste et ne permet pas de préciser la place des femmes dans le secteur porcin. Ce qui est regrettable sachant que, même si la parité n´est pas atteinte, il est fort probable que les femmes y jouent un rôle plus important, à des postes plus techniques.

(1) www.agreste.agriculture.gouv.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui