Réussir porc 07 septembre 2007 à 15h08 | Par Claudine Gérard

Energie durable - Inaporc a chiffré l´impact du développement des biocarburants

Le biodiésel et bioéthanol vont progressivement remplacer une partie du gasoil et de l´essence d´origine fossile pour atteindre l´objectif de 7 % de taux d´incorporation dans les carburants en 2010. Le groupe de travail «Filière et Energie» d´Inaporc en a chiffré l´impact.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Inaporc calcule que le parc automobile français consomme aujourd´hui deux fois plus de gasoil que d´essence, et qu´en 2010, il en consommera cinq fois plus. Ce qui explique que, normalement, la filière biodiésel sera plus sollicitée que la filière bioéthanol. En 2010, le groupe de travail Inaporc prévoit que la production française sera alors de 3 millions de tonnes de biodiésel contre 1 million de tonnes de bioéthanol.
Ces volumes nécessiteraient 2,17 millions d´hectares en 2010, soit 18 % de la surface aujourd´hui consacrée aux grandes cultures. C´est pourquoi Jean-Michel Serres, au cours de l´assemblée générale d´Inaporc, a réclamé la possibilité de mobiliser toutes les surfaces en jachère à ces fins énergétiques. Cette étude s´inscrit dans un travail plus large mené par Inaporc sur le thème de l´énergie, concernant les économies de consommation énergétiques en élevage, la méthanisation et l´utilisation de sources énergétiques variées telles que les co-produits d´abattoir ou les énergies solaires et la géothermie.
©Source : Inaporc

Si les surfaces consacrées à la production de bioéthanol seront composées par 64 % de blé, 20 % de betterave et 16 % de maïs, la filière mobilisera 345 000 hectares de cultures et produira 550 000 tonnes de drèches de blé, 150 000 tonnes de drèches de maïs et 230 000 tonnes de pulpes de betterave déshydratées.
©Source : Inaporc

En se basant sur l´hypothèse de biodiesel assuré par 70 % de colza, 10 % de tournesol et le reste par d´autres sources : huiles, graisses animales., les objectifs de la France mobiliseraient 1,5 million d´hectares de colza et 320 000 hectares de tournesol en 2010. La filière générerait 3 millions de tonnes de tourteau de colza et 650 000 tonnes de tourteau de tournesol destinés à l´alimentation animale.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui