Réussir porc 24 mars 2014 à 08h00 | Par Claudine Gérard

En quête de nouvelles matières premières pour l'alimentation animale

Adisseo a consacré sa troisième édition de la Swine Conference aux perspectives de formulation des aliments pour porcs dans un contexte de disponibilités des matières premières de plus en plus tendu.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'Europe importe 33 millions de tonnes de soja pour l'alimentation animale.
L'Europe importe 33 millions de tonnes de soja pour l'alimentation animale. - © P. Le Douarin

Entre 2001 et 2012, le prix du soja a été multiplié par deux, celui de la farine de poisson par trois... « La principale raison est l'entrée de la Chine dans l'OMC et sa demande croissante pour tous les produits, matières premières agricoles, mais aussi énergie, métaux... », expliquait Pierre Sabatier, directeur de l'Agence de prospective en économie PrimeView, invité par Adisseo à la Swine Conference à Paris le 3 février.
Or, l'Europe a aussi besoin de ces matières pour l'alimentation de ses animaux d'élevage. En particulier le tourteau de soja dont elle a importé 33 millions de tonnes l'année passée. Dans ce contexte, les spécialistes réfléchissent à des solutions alternatives. Marinus van Krimpen, chercheur à l'Université de Wageningen, Pays-Bas, est l'un des spécialistes qui ont rédigé le rapport consultable sur ce sujet(1). Le cahier des charges est le suivant : des matières premières affichant de bonnes croissances sous nos climat, disponibles sur le long terme, avec une bonne teneur en protéines totales et digestibles, « durables » en termes d'environnement, en accord avec la législation... Une liste d'ingrédients répondant à ces critères a donc été élaborée : des légumineuses aux insectes en passant par les micro-algues... Avec, pour chacune, leur potentiel de rendement à l'hectare (en matière sèche et protéines). Pour le chercheur, à court terme, ce sont les protéagineux qui pourraient offrir la solution la plus simple. Sous réserve de travailler la sélection de variétés plus résistantes aux maladies des champs. Et dans un avenir un peu plus lointain, la culture de soja en Europe, sous réserve que les rendements puissent dépasser les cinq tonnes par hectare. Quant aux solutions « non conventionnelles », elles se heurtent aujourd'hui à des difficultés d'utilisation par les porcs (ensilage d'herbe), de coûts de collecte (micro-algues) ou de réglementation (insectes, vers...).

- © Infographie Réussir

Utiliser au mieux les disponibilités


En attendant ces solutions alternatives, le message passé par les différents experts d'Adisseo au cours de cette journée était de valoriser au mieux les nutriments existants. Pour cela, le recours aux enzymes s'impose pour améliorer l'utilisation des fibres (des céréales, soja, drèches...). Mais aussi les phytases qui, outre la mise à disponibilité du phosphore phytique contenu dans les végétaux, libèrent aussi d'autres nutriments (oligo-éléments, acides aminés...) « emprisonnés » dans les molécules de phytates.
Enfin, Yves Mercier, chercheur Adisseo, a abordé la question de la méthionine. Car si cet acide aminé soufré n'est pas le premier acide aminé limitant chez le porc, il s'avère avoir des effets positifs sur la production laitière des truies, donc la croissance des porcelets sous la mère, mais aussi sur la tendreté de la viande de porcs charcutiers recevant des doses élevées au cours de la semaine qui précède l'abattage.


(1) www.wageningenur.nl
Cultivation, processing and nutritional aspects for pigs and poultry of European protein sources as alternatives for imported soyabean products.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui