Réussir porc 11 août 2005 à 15h39 | Par C. G.

Elevage porcin et infertilité d´été - Tous les élevages ne sont pas touchés dans les mêmes proportions

L´analyse de 64 000 échographies pratiquées en 2004 a permis à Pierrick Leray, technicien Agrial, de préciser l´importance de l´infertilité d´été.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Premier constat, 80 % des élevages sont concernés par l´infertilité d´été qui, en moyenne, fait chuter le taux de truies pleines à 82,1 % au 3e trimestre, contre 85 à 86 % le reste de l´année. La période la plus critique va des IA de mi-août à mi-octobre, ce qui permet au technicien de conclure que « les retours en chaleur d´été semblent toucher les truies qui subissent la chaleur en maternité ». Tous les élevages ne subissent pas le problème avec la même importance. Et l´étude montre que les élevages les plus sensibles sont ceux qui ne dépassent jamais les 85 % de truies pleines le reste de l´année.
Enfin, constatant que 2004 a reproduit les résultats de 2003, Pierrick Leray conclut que la température ne peut pas être le seul facteur responsable des problèmes de fertilité d´été.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui